[cOloRiaGe] La maison hantée d’Halloween

[cOloRiaGe] La maison hantée d’Halloween

Aujourd’hui, chez nous, ce sera jeux autour d’Halloween et comme tous les mercredi et samedi matin, mes lutins ont du mal à s’entendre et à jouer ensemble. Nous avons donc commencé la journée par des coloriages autour de la table familiale. Ce qui ne les empêche pas de se battre pour les feutres ou de gribouiller sur la feuille du voisin d’ailleurs. Mais disons que globalement, mes oreilles pâtissent moins ! Je leur ai imprimé une esquisse à ma façon : un manoir hanté de fantômes, sorcières, accompagnés de chats, de souris et d’araignées et éclairé par les célèbres lanternes. Nous aurons sans aucun doute l’occasion de parler des légendes d’Halloween et pourquoi pas, de sortir les draps et de jouer aux fantômes !

Et chez vous, ça se passe comment ?

***

coloriage-maison-hantee-halloween-dessine-moi-un-prenom***

Cliquez pour obtenir l’image en grand, puis Fichier –> imprimer ou clic droit, enregistrer l’image, puis imprimer
Envoyez-moi les coloriages de vos têtes blondes, je les publierai avec bonheur !

[DIY] Tutoriels Halloween avec des enfants #1

[DIY] Tutoriels Halloween avec des enfants #1

Halloween est une fête célébrée le soir du 31 octobre, veille de la Toussaint. Elle est sans doute héritée de la tradition celtique et de la nuit de la Samain, où le monde des morts et celui des vivants était en contact, libérant ombres et monstres. Ces fêtes, animées par les druides, ont ensuite été adaptées par l’Église chrétienne qui a institué la Toussaint. Le mot Halloween  est une altération de All Hallows Eve (hallow est une forme archaïque du mot anglais holy qui signifie : saint, even est une forme usuelle qui a formé evening, le soir), qui signifie littéralement « le soir de tous les saints ».

Le navet, puis plus tard la citrouille sont les symboles les plus connus de cette fête d’Halloween. Le premier est issu de la légende de Jack-O’-Lantern. Dans ce vieux conte Irlandais, Jack était un avare, ivrogne, méchant et égocentrique. Un soir, alors qu’il était dans une taverne, le diable lui apparût et lui réclama son âme. Jack demande au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l’enfer. Le diable accepte et se transforme en pièce de six pence. Jack la saisit et la place immédiatement dans sa bourse. Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s’en échapper. Finalement, Jack accepte de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde un an de plus à vivre. Douze mois plus tard, Jack fait une autre farce au Diable, le laissant en haut d’un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu’il ne le poursuivrait plus. Lorsque Jack meurt, l’entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d’éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne, en anglais), ou Jack-o’-lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

A Halloween sortent les squelettes, les sorcières, les vampires, les fantômes et autres chauves-souris. Pensez toiles d’araignées, chaudrons, manoirs hantés ! Adoptez les couleurs orange et noir, les lampions, les décors en forme de citrouille. La tradition une fois les enfants déguisés est de partir sonner aux portes des voisins pour réclamer des bonbons et friandises. Les habitants, qui peuvent être également déguisés, préparent des paniers de nourriture et de boissons et parfois des tours.

Préparez la décoration d’Halloween avec vos enfants

Ne manquez pas de les associer à la confection des décorations, des costumes et des jeux. Les enfants sont bien moins inquiets des monstres, habitués qu’ils sont des contes et du manichéisme de leurs personnages. Connaître le mal et l’incarner peut devenir très drôle ! La tradition d’Halloween n’est toutefois pas très répandue en France, sauf dans les régions où elle s’appuie sur des légendes existantes. Il va de soi que la partie déguisements et masques qui suit peut tout autant convenir à une autre fête plus couramment célébrée : mardi gras.

 

Se déguiser

Avec quelques idées, des tissus, du maquillage, vous pourrez facilement fabriquer un déguisement de zombie, de sorcière, d’animal ou de fleur adapté à l’âge de vos enfants déniché sur la cabane à idées. Même s’ils ont des demandes excentriques, nul doute que la liste impressionnante de 100 déguisements Petit citron vous permettra de répondre à leur demande et de les épater (Contes de fées, personnages célèbres, métiers et civilisations, animaux, aliments). J’adore la chauve souris simplissime d’Alphamom que j’ai bien envie de tester avec mes deux chenapans. Le tutoriel est limpide. Enfin, Dessine-moi un prénom vous présentait un tutoriel ange et démon il y a peu de temps.

A défaut d’un déguisement complet ou bien pour le compléter, vous pouvez opter pour un masque de démon, de zombie ou d’épouvantail. Soit vous le fabriquerez en suivant les tutoriels de Hugo L’escargot ou de la Cabane à idées ici encore, ou bien, vous vous lancerez dans le masque à la peinture. De préférence, choisissez un maquillage hypoallergénique, munissez-vous de pinceaux et d’une éponge pour l’étaler et dessiner les détails. En avant pour les faces de morts vivants ! Inspiration et mode d’emploi chez Tête à modeler.

Soignez également la décoration, avec des guirlandes en forme de fantômes, de chauves-souris ou de crâne horrifiants, chez Forty-two roads par exemple, ou bien de fantômes et de pacman, chez Minieco. Quelques outils, du fil invisible et du papier noir, laissez faire votre imagination !
Bien entendu, vous ne résisterez pas aux décors et luminaires en forme de citrouilles. On trouve beaucoup de tutoriels pour apprendre à découper ces cucurbitacées et confectionner des photophores aux formes originales, masques, mais aussi animaux aux couleurs chaleureuses chez Citizenkid ou encore Rose and Cook

N’oubliez pas de customiser les meubles avec des stickers, des chaussures sur les pieds de table, de les habiller avec des photophores faciles à réaliser, grâce à Madame Dentelle. L’ordinateur familial peut aussi revêtir le décor de saison, découvrez les fonds d’écran proposés par Astyouce.

Enfin, Halloween ne serait pas une fête sans nourriture de circonstance ! Imaginez des recettes de cuisine horrifiantes ! Entrées, apéritifs, pâtisseries aux formes plus effrayantes les unes que les autres : des yeux et des doigts chez Maman Colargol et Martha Stewart, des fantômes chez Bakerella, des marmites de sorcière sucrées chez Feeriecake ou encore des squelettes chez Familiy Kitchen et des pierres tombales ! Découvrez également le dossier cuisine Halloween de Turbigo Gourmandises.

Pour les boissons : décorer vos pailles de citrouilles, inventez des boissons-fantômes pour les enfants en changeant de contenant et créez d’effrayants cocktails pour les adultes !

 

Des coloriages Dessine-moi un prénom occuperont les enfants : petite sorcière et petit vampire, ou maison hantée.

Et comme lecture, je vous conseille La fête des potirons d’Agatha Christie : Halloween, meurtre et fêtes pour les enfants !

 

Je vous souhaite une belle préparation, un zeste de magie, un peu de filouterie et beaucoup de rires.