Commander et recevoir un grand tableau personnalisé chez vous

Commander et recevoir un grand tableau personnalisé chez vous

Depuis la rentrée, j’ai peint des tableaux de plus en plus grands, par envie, pour renouer avec mes anciennes amours, et parce que vous me le demandez. Et j’en suis ravie. Mais voilà, gérer une boutique en ligne implique de vous expédier vos précieuses commandes. Et quand elles sont très grandes, les choses se compliquent. Pour éviter que les tableaux ne soient endommagés au cours du voyage et par les manutentionnaires de la poste, il convient de les emballer soigneusement. Quelle est alors la solution ?

Avec du papier kraft épais, du contreplaqué et une bonne épaisseur de carton à soufflet :

IMG_2352_cr
IMG_2354_cr
IMG_2355_cr

Pour l’expédition, je vous offre les frais de port pour les commandes dépassant 80 € Il s’agit d’un envoi en colissimo, remis contre signature du destinataire et assuré bien entendu. Je vous communique le numéro de suivi et confie vos mail et numéro de portable pour que vous puissiez être joint pour recevoir le colis.

Voici un tableau de grandes dimensions (châssis de 40 x 100 cm) bien emballé et prêt à partir ! Je ne vous cache pas que j’ai eu peur pendant 48 heures avant qu’il n’arrive à bonne destination. Il est arrivé en bon état, intact, et sa destinataire mystère a pu le découvrir et l’exposer. Et non, je ne vous le montrerai pas, car il sera offert le mois prochain. Je sais, c’est frustrant.

Si vous désirez commander un tableau, pour une naissance, la décoration d’une pièce, un mariage, n’hésitez pas à me contacter et à m’envoyer des photographies des lieux pour un projet 100 % sur-mesure.

adresse-dessine-moi-un-prenom isabelle-dessine-moi-un-prenom

Le petit chaperon rouge

Le petit chaperon rouge

Depuis longtemps, j’avais envie de réaliser une toile sur ce conte. J’avais peint un premier fond de toile, que j’avais abandonné, puis décidé de prendre un format plus grand, que je n’ai jamais commencé. Je savais déjà son emplacement final dans ma maison. Je voyais une haute futaie, noir et blanc, ou enneigée, un loup blanc. Je ne voulais pas d’un tableau effrayant, je voyais plutôt une complicité entre l’enfant et l’animal, une connivence pour que la petite fille ne soit pas seule.

Et puis un jour, je découvre l’oeuvre de Florence Noëlle Bonnet, photographe. Florence réalise des portraits, couvre les mariages, mais elle met également en scène ses enfants dans des compositions merveilleuses et poétiques, et dans des contes. Le traitement du sujet est toujours féerique, avec une lumière particulière, dense, blanche, qui auréole ses personnages, les rendant intemporels. Ses oeuvres me parlent énormément et m’inspirent. Petit extrait :

florence-bonnet-photographie3

florence-bonnet-photographie1

J’ai rapidement commencé à réaliser de petits dessins pour des cartes postales et les lui ai soumis. Elle a très gentiment accepté que je m’inspire de son travail. Et puis j’ai découvert sa session « Le petit chaperon rouge » avec un chien-loup blanc. Et j’ai su que cette petite fille serait le sujet parfait de cette toile qui attendait dans mon esprit.

florence-bonnet-photographie2

Les deux personnages étaient parfaits : enfin il y avait cette complicité. Florence, elle aussi, avait interprété le conte de cette manière intime et pas du tout effrayante. Son loup était blanc et ne se dissimulait pas. Il a fallu une commande sur ce thème pour qu’enfin je me décide à le sortir de ma tête et de mon cœur. Et je me suis aperçu que je n’avais pas le format commandé, j’ai donc repris le grand format initialement prévu pour cette toile (ah le hasard). Le tableau qui est alors sorti était le mien, mais il n’était pas celui que je destinais à la petite Anaëlle qui devait le recevoir. Plus je peignais, plus il me plaisait.

J’en ai donc réalisé deux à la suite, et je les aime tous deux beaucoup. L’un est clair, gai, avec deux couleurs opposées et complémentaire, l’autre est sombre, fort, contrasté. Cette petite fille aux yeux bridés, au regard coquin, au sourire hésitant semble à l’aise dans cette forêt, et semble bien avoir dompté le loup qui marche à ses côtés et la protège. Finalement, l’animal ne personnalise plus la peur qui vient de l’intérieur, il n’est que lui-même et le couple chemine, confiant.

le-petit-chaperon-rouge-par-dessine-moi-un-prenom2

le-petit-chaperon-rouge-dmup

le-petit-chaperon-rouge-by-dessine-moi-un-prenom

le-petit-chaperon-rouge-dmup-detail copie

Retrouvez mes tableaux issus de contes dans la boutique.

Ils sont très différents l’un de l’autre. Lequel a votre préférence ? Quelle est votre interprétation de ce conte célèbre, en tant qu’enfant, en tant qu’adulte ?

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[Jeudis éducation] Le verre

[Jeudis éducation] Le verre

jeudis-educationsLorsque mes enfants me posent une question, que l’on ouvre un sujet ensemble, j’ai souvent recours à des livres, des histoires, des vidéos et la session se transforme en thématique, alliant discussions et activités (coloriages, loisirs créatifs). C’est pourquoi, outre les tutoriels que je vous propose régulièrement, je m’inscris dans la série « Les Jeudis Education », inaugurés par Valérie du blog Wondermômes.  Vous y trouverez des astuces pour gérer les mille et un questionnements des enfants, leurs inquiétudes et leur curiosité insatiable.

Voici le premier épisode : le verre.

J’aime Facebook comme une sorte de fenêtre sur le monde, ce qu’est plus généralement Internet, une source inépuisable d’informations et d’échanges (lorsque l’on sait être critique). Suite au partage d’une vidéo par une amie, j’ai découvert le souffleur de verre, Francisco Lopez Serrano. J’ai proposé à mes enfants de regarder ensemble. Ils ont été littéralement fascinés. On le serait à moins devant une telle maîtrise. Et les questions ont fusé et nous ont emmenés très loin, des semaines durant. Pour moi ce sujet est une évidence : je suis née dans le Nord de la France et certains des papas de mes amis travaillaient dans les verreries, françaises ou belges. La visite de ces verreries avec l’école était presque un passage obligé. Les écomusées conservent ce souvenir des verreries, de la métallurgie, des filatures et du monde ouvrier qui s’organisait autour d’elles.

Je partage avec vous cette vidéo qui m’a servi d’entrée en matière et quelques pistes pour une découverte de cette thématique du verre.

Un métier et un savoir-faire

Maître verrier à l’expérience et au doigté exceptionnels, Francisco Lopez Serrano a formé nombre d’artisans. Découvrez la fabrication magistrale d’un cheval dressé. Vous ne regarderez plus de la même manière les bibelots sur les étagères de la grande tante. Le souffleur de verre fait chauffer une boule de verre au bout d’une canne. Ensuite, il étire cette boule pour lui donner sa forme finale (un clic sur l’image).

25-08-2014 14-41-05

Mais qu’est-ce qu’un souffleur de verre ? Comment travaille-t-il ? Est-ce un artisan, un artiste, pourquoi parle-t-on de « maître » ? Nous avons voulu en savoir plus sur ce métier. Je vous invite à découvrir cette vidéo « Un métier d’art pour moi – souffleur de verre ». De magnifiques réalisations, un travail qui paraît simple en apparence mais qui démontre un indéniable savoir-faire. Une idée de profession et de passion (un clic sur l’image) :

25-08-2014 14-51-35

 

Un peu de science

Bon, mais le verre, qu’est-ce que c’est ? Les questions de chimie et de physique, ce n’est pas mon domaine de prédilection, moi j’ai choisi la peinture et l’interprétation des nuages. Revenons donc aux essentiels, allons regarder la célèbre émission « C’est pas sorcier ». Ses animateurs expliqueront bien mieux que moi la fabrication et les qualités du matériau, ainsi que les lieux de transformation et les usages du verre, des verres. Le tout avec humour. C’est peu de dire qu’on aime cette émission si complète et si pédagogique à la maison (un clic sur l’image) :

25-08-2014 15-36-45

 

Pistes pour des activités ludiques et pédagogiques à la maison avec les enfants

  • 761_6157Observer

Nul doute qu’une fois les vidéos regardées, les enfants inspecteront tous vos verres ! Il suffit de regarder les contenants de cuisine, les verres à boire, les carafes, les saladiers pour la pâtisserie. Découvrir comment ils sont réalisés, de manière industrielle, peints dans la masse, colorés après fabrication… Si vous avez des verres en cristal, montrez leur la décoration à la meule très fine. On peut aussi observer les bouteilles, de jus de fruit, de vin, et en balade en voiture s’intéresser au pare-brise et à la lunette arrière. Ce sont toutes sortes de verre fabriqués de manière différente, pour un usage différent, qui ne font pas le même bruit et ne se brisent pas de la même manière (cette partie peut rester théorique, je vous l’accorde 😀 )

  • Expérimenter

Le verre est utilisé pour beaucoup d’objets du quotidien qu’il est facile de comparer. On le trouve dans le verre des gobelets, dans l’agroalimentaire, mais aussi dans les verres de lunettes (ainsi que les lentilles de télescopes ou des microscopes), en chimie (les tubes des prises de sang). Il est également utilisé dans l’architecture (les fenêtres, les vitraux) et pour l’isolation (la fibre de verre qui gratte tellement). Il peut être renforcé par traitement thermique ou feuilleté, par exemple pour les pare-brise des véhicules. Nous avons eu l’occasion de le vérifier sur un parking où une voiture avait une vitre brisée (sans doute un conducteur qui avait oublié ses clés).

25-08-2014 22-38-15Faites découvrir aux enfants le son de chaque verre en le faisant simplement tinter et comparez les formes, les épaisseurs ; essayez de le faire chanter (nous avons essayé avec les verres en cristal, ça n’a jamais fonctionné, m’aurait-on menti ?).

On peut également réfracter la lumière façon Pink Floyd et ainsi obtenir un arc en ciel du plus bel effet ou  bien « casser » la forme d’une cuillère plongée dans un bol d’eau, ou encore inverser des couleurs à travers un verre arrondi et réaliser un drapeau tricolore. Je vous conseille les expériences de Valentin pour découvrir les sciences en famille.

  • Réfléchir

Dans l’école de mes enfants, le projet de l’école est le recyclage. Le verre est un bon exemple d’un recyclage presque sans fin. Les bouteilles, bocaux, pots, sont fondus après avoir été lavés, débarrassés des étiquettes et de la colle, des capsules ou du métal présent sur le goulot, etc pour fabriquer d’autres contenants. C’est un bon moyen de les inciter à réfléchir à la responsabilité, de leur laisser imaginer le devenir des objets du quotidien.

 

  • Découvrir l’histoire du verre

Une toute petite galerie pour vous inciter à mieux regarder le verre, souvent un peu laissé pour compte dans les musées. Ayant collaboré à un livre sur le verre, je ne me lasse pas de les admirer. De gauche à droite : des lames d’obsidienne ou roche volcanique vitreuse utilisée comme outils, des briques peintes et glaçurées du palais de Darius Ier à Suse (Mésopotamie, 500 av. J.-C.), un bol romain (Ier siècle av.-Ier siècle ap. J.-C.)

obsidienne_noire_cn suse07 img8B1

Et maintenant, vous avez gagné un verre de lait pour eux et un cocktail pour vous ! J’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus. Passez un agréable moment.

16-07-2013 23-29-24

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[DIY] Fabriquer des monstres en carton

[DIY] Fabriquer des monstres en carton

C’est le thème de la rentrée chez moi : les monstres en folie ! Vous avez vu passer les articles concernant les tableaux, grand et moyen format, les diptyques et triptyques, et les petits tableaux magnétiques. Vous avez même pu participer au concours avec Marine de Twinsavenue qui s’est clos hier. Sabrina, qui a gagné, recevra les toiles d’ici la fin de la semaine. Mais consolez-vous, cette semaine, je vous propose non pas un tutoriel mais trois pour fabriquer des monstres en papier et en carton, chez vous, avec les enfants. Fous rires garantis !

  • Une boîte monstre
  • Une tête de monstre
  • Une marionnette monstre

Il vous faudra pour cela : une boîte à mouchoirs en carton, une assiette en carton, une baguette chinoise ou un bâton de glace et des feuilles de papier un peu épaisses (160 à 250 g), et comme outils : des ciseaux, de la colle, du scotch, des marqueurs, des feutres.

La boîte monstre

Originale et drôle, voici la boîte à mouchoirs en forme de monstre. La bouche du monstre est l’ouverture par laquelle on attrape les mouchoirs, ses yeux un peu foufous sont situés sur le dessus de la boîte. De quoi dédramatiser les monstres qui inquiètent tant le soir ou dans le noir. Comment réaliser la boîte monstre : dessiner des yeux de taille différente et des rangées de dents et les découper. Agrandir l’ouverture qui deviendra la bouche pour lui donner la forme voulue. Coller les dents à l’intérieur de la boîte et installer les yeux en pliant la partie inférieure et en la collant avec du scotch au-dessus de la boîte.

diy-tutoriel-fabriquer-boite-monstre-dessine-moi-un-prenom

La tête de monstre

Un tutoriel qui amusera les plus petits car facile à réaliser et à mettre en oeuvre : dessiner et colorier des yeux et des dents sur une feuille de papier ou de carton fin, puis peindre une assiette en carton avec une couleur vive, à l’aide d’un gros pinceau, d’une éponge ou des mains au besoin. Utiliser de la gouache ou de l’acrylique selon vos possibilités. Découper des yeux et des dents. Lorsque l’assiette est sèche, coller les yeux, par deux, par trois selon l’envie du moment. Dessiner et remplir la bouche, et coller les dents. Voilà une face de monstre rigolo !

diy-tutoriel-fabriquer-tete-monstre-dessine-moi-un-prenom

La marionnette monstre

Voici un troisième tutoriel, plutôt destiné aux plus grands car il implique de dessiner un peu : créer une marionnette monstre. Sur une feuille un peu épaisse, dessiner un monstre imaginaire à partir d’une forme de patate un peu ovale, un peu aplatie, ou rectangulaire, ou ronde, des yeux, une bouche, des dents, des bras et des pieds. Colorier au feutre, puis découper. Scotcher au dos une baguette chinoise ou un bâton de glace. C’est prêt pour le théâtre ou pour faire peur à maman !

 

diy-tutoriel-fabriquer-marionnette-monstre-dessine-moi-un-prenom

 

Comme vous le voyez, les possibilités sont infinies, elles n’ont de limite que votre imagination ! N’hésitez pas à me laisser des commentaires si vous avez des questions ou des suggestions, et si vous avez utilisé l’un des tutoriels, envoyez-moi des photos, je serai ravie de les publier.

isabelle-dessine-moi-un-prenom