[cOloRiaGe] Poissons d’avril à imprimer

[cOloRiaGe] Poissons d’avril à imprimer

Quand j’étais petite, nous fêtions le 1er avril, à la maison, à l’école, se donnant des défis pour atteindre les dos des adultes, et exultant de leur découverte ou au contraire, de leurs promenades ignorantes, un joli poisson scotché sur leur veste.

Mais au fait, connaissez-vous l’origine du poisson d’avril ?

Comme souvent, plusieurs usages semblent s’être en fait mélangés, comme de marquer la sortie du signe zodiacal des Poissons, dernier signe de l’hiver, signaler la fin de la période du carême, où il n’est permis de manger que du poisson, ou se moquer des benêts en leur offrant un faux poisson à une époque de l’année, celle du frai, où la pêche était interdite. On date traditionnellement son apparition en 1564, l’année où Charles IX imposa à l’ensemble du royaume de France la date du 1er Janvier comme premier jour de l’année au détriment du… 1er avril.

D’où les faux cadeaux et les blagues aux oublieux.

A l’occasion de cette fête, je vous offre deux pages de poissons à imprimer, colorier, découper, accrocher.

Comme d’habitude, merci de vos retours, envoyez-moi vos plus belles photos et plein de sourires… je vous souhaite de belles blagues et de bons fous rires !

Cliquez sur l’image, enregistrez et imprimer en ajustant à la page.

coloriage-poisson-avril-1

**************************************coloriage-poisson-avril-2

Bon coloriage

Retrouvez tous les coloriages pour enfants ICI

N’hésitez pas à poster le résultat en images sur la page Facebook de Dessine-moi un prénom

Testés et approuvés par nos lecteurs, la preuve en images :

poisson-avril

poisson-avril-b

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Projet 52 photos en 2015 #13 Homemade

Projet 52 photos en 2015 #13 Homemade

Une nouvelle semaine et un nouveau thème dans le challenge initié par Carole, du blog Les bottes rouges, Je me suis régalée la semaine dernière en découvrant vos cuisines, la déco, les couleurs, l’ambiance, ou les gourmandises que vous y créez. Merci pour vos commentaires à propos des tasses. J’ai hélas de plus en plus de mal à les faire fabriquer. Pour la petite histoire, le chauffagiste qui est venu cet hiver pendant que nous grelottions de froid, a pris le tableau en photo pour s’en faire un fond d’écran ! ça m’a donné le sourire !

Cette semaine, le sujet sera « Home made ». Grande adepte des tutoriels, DIY et autres activités issues de la récupération, je suis en joie.

p15sem13

J’ai décidé de vous montrer la Maison de Barbie que nous avons réalisée à trois générations : ma maman, ma fille et moi. Elle est toute en carton, décorée par nos soins et il faut bien avouer que les trois petites filles que nous sommes (à l’intérieur) se sont amusées comme des folles 😀

diy-tutoriel-fabriquer-maison-de-barbie

diy-tutoriel-fabriquer-maison-de-barbie-la-cuisine

Cette image aurait d’ailleurs pu illustrer le thème précédent « dans la cuisine » ! Pour voir l’ensemble des pièces et la réalisation, je vous envoie vers l’article complet Maison de Barbie. A très vite pour de belles découvertes de vos réalisations home made ! Je vous souhaite une bonne semaine.

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Projet 52 photos en 2015 #12 Dans la cuisine

Projet 52 photos en 2015 #12 Dans la cuisine

Merci à toutes pour vos commentaires adorables, et bravo pour cette mosaïque d’arbres, c’était décidément une belle idée ! Cette semaine, le thème choisi par Carole, du blog Les bottes rouges, est « dans la cuisine ». Je me suis beaucoup demandé ce que j’allais bien trouver à poster pour l’illustrer j’avoue ! Un peu comme avec le thème « dans mon sac ». Notre cuisine n’est pas exceptionnelle, elle est fonctionnelle, avec des meubles suédois, de la vaisselle blanche, des verres transparent et beaucoup de lumière se reflétant sur les murs jaunes et blancs. A cet ordre strict se mêle aussi de la vaisselle colorée. Celle que j’ai choisie de vous présenter puisque je la sors pour le goûter comme aujourd’hui mercredi où j’écris ces mots ! Je vous l’avais dit, je ne suis pas en avance 😀

p15sem12

dans-la-cuisine-projet52-semaine10-dessine-moi-un-prenom

Voici les trois tasses « Monstres » et une tasse « Paris » dessinées par mes soins et sérigraphiées à partir de mes tableaux. Il manque celle de mon mari car elle orne son bureau, où elle doit surprendre ses collègues ! Et, sur le mur, voici l’écran de « télévision » que nous regardons en mangeant. Chacun imite les bruits d’animaux, fous rires garantis pendant les repas !

dessine-moi-un-prenom-huile8

Je vous souhaite une bonne semaine et me réjouis de découvrir bientôt vos cuisines et le point de vue que vous aurez choisi d’illustrer pour ce thème !isabelle-dessine-moi-un-prenom

 

[Coloriage géant] Les pompiers

[Coloriage géant] Les pompiers

Voici un nouveau coloriage géant. Parfait pour les moments calmes des vacances, des mercredi ou pour un anniversaire de pompiers. C’est un coloriage à plusieurs mains : soit tous les enfants colorient ensemble sur les feuilles assemblées, soit chacun colorie une feuille et on réunit les feuilles à la fin pour contempler le résultat. Une bonne manière de réaliser un travail collectif.

La maison est en feu, les pompiers sont arrivés, avec leurs camions, leur grande échelle, la voiture et même l’hélicoptère. Il faut secourir cette maman et son bébé et même le chat effrayé dans l’arbre, tout y est pour occuper les petites mains.

Cliquez sur l’image, ouvrez le document PDF et imprimez les 6 feuilles A4, ajoutez du scotch au revers et vous aurez le panorama complet.

coloriage-geant-pompiers-dessine-moi-un-prenom

~~~

Bon coloriage !

Découvrez également le coloriage géant des cowboys et le coloriage géant des princes et princesses.

N’hésitez pas à poster le résultat en images sur la page Facebook de Dessine-moi un prénom

Testé et approuvé :

10569058_10203761022488177_3777194506363722617_n

IMG_3583

A venir sur le blog, les tutoriels pour organiser une déco, un gâteau et des activités pour un anniversaire sur le thème des pompiers. Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer !

DIY-anniversaire-pompiers

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Une visite au musée d’Orsay

Une visite au musée d’Orsay

Hier, avec des amies créatrices, je me suis rendue au Musée d’Orsay que je n’avais pas vu depuis 16 ans. Une aventure en soi qui m’a fait redécouvrir ma ville via les quais de Seine, les îles, et ce lieu exceptionnel. Le musée d’Orsay n’est pas comme les autres à mon sens : il est vaste, mais il n’est pas bondé, les collections sont bien réparties, sur 5 niveaux, mais chacune d’entre elles présente un nombre limité d’oeuvres, bien aérées. Enfin, et surtout, c’est le musée qui présente le plus de peintres symbolistes à Paris. Pour beaucoup de visiteurs, c’est la collection des Impressionnistes qui prime mais pour moi, c’est la présence d’oeuvres majeures de Gustave Moreau, Burne Jones, Puvis de Chavannes ou Maurice Denis.

Les symbolistes, dont font partie les Pré-Raphaélistes anglais, prônent le retour à l’artisanat, à l’art sur commande (à l’instar de William Morris) et à la transcendance grâce à la mythologie antique et médiévale. Utilisant la tendance réaliste contemporaine, ils allient la représentation des personnages réalistes et les sujets plus élevés. Ils ne représentent pas la nature et encore moins la nature humaine pour elles-mêmes, mais pour illustrer les élans de l’âme et faire rêver.

musée-d'orsay-1

« Le musée a pris place dans l’ancienne gare d’Orsay, un édifice construit pour l’exposition universelle de 1900. Le bâtiment est, en quelque sorte, la première « oeuvre » des collections du musée d’Orsay qui présente l’art des quelques décennies qui s’écoulent entre 1848 et 1914″.

musée-d'orsay-2

La vue depuis l’intérieur du musée, à travers l’horloge. On aperçoit le Sacré-Coeur et Montmartre.

burne-jones-roue-de-la-fortune

La roue de la fortune, par E. Burne-Jones (1883) La composition avec cette roue gigantesque est osée. J’aime les corps de Burne Jones, ce canon de 1/8e (la tête devrait représenter 1/7e du corps selon le canon de Vitruve), le dessin des drapés qu’il réussit à rendre en peinture et son inspiration mythologique. Il y a peu d’oeuvres de l’auteur à Orsay, j’ai été marquée par l’exposition organisée en 1999 dont je possède le catalogue, une merveille ! La sirène, Le roi Cophetua et la mendiante… Je lui dédierai un article pour vous le présenter !

gustave-moreau-orphee

Gustave Moreau, Orphée (1865). C’est, avec Burne Jones, mon peintre préféré. Je lui envie ses ambiances mystiques, son choix de thèmes, et sa maîtrise des couleurs, des carnations, des tissus, tout en somme ! C’était un très bon dessinateur (ses esquisses sont conservées dans sa maison natale devenue musée éponyme) et un peintre qui réalisait à la fois des morceaux sur un style « pompier » et des arrières plan violents, colorés, pleins de force. Il a l’audace de créer des scènes mythologiques qui n’existent pas, comme ce tableau où une jeune femme se recueille sur la tête du poète Orphée, dépecé par les Ménades. Une tranquillité qui invite à la réflexion.

gustave-dore-enigme

L’Enigme de Gustave Doré (1871). Connaissez-vous Gustave Doré ? Ses gravures pour illustrer la Bible, Le petit Chaperon rouge ? Lors de la guerre contre la Prusse, l’artiste était outre Manche où il a peint trois toiles sur le thème de la défaite. Ici Paris en flammes, avec au premier plan des corps et un couple, personnage ailé et Sphinx. Comme une méditation sur les origines de la guerre. Je ne connaissais pas ses peintures et elles me touchent encore davantage que ses gravures.

Je vous décrirai encore volontiers les oeuvres de Maurice Denis, de Toulouse Lautrec qui m’ont marquée. Cette visite m’a fait beaucoup de bien et je pense que mes prochaines peintures en seront inspirées ! Quel plaisir de laisser aller sa pensée, de retrouver ses connaissances, d’échanger avec d’autres personnes passionnées, de critiquer, de découvrir, de se rassasier. Mais la suite la semaine prochaine après la visite du Musée Gustave Moreau. Et vous, le symbolisme vous parle ? connaissez-vous le Musée ? Je vous souhaite bon vendredi et bon weekend !

isabelle-dessine-moi-un-prenom