Projet 52 photos en 2015 #26 Flou artistique

Projet 52 photos en 2015 #26 Flou artistique

Oula, nous sommes arrivés au milieu de l’année ! Cette fois le challenge mené par Carole Pillon, du blog Les bottes rouges nous emmène dans le flou artistique. OMG euh, j’ai eu du mal, s’y prendre à l’arrache n’était pas une bonne idée. Autant en tant que peintre, je sais cadrer une photo, autant réussir un flou en le maîtrisant, c’est beaucoup me demander. Je suis allée me renseigner ICI

p15sem26

Finalement, j’ai opté pour le flou de mouvement, celui des autres, avec un appareil immobile, débrayé, avec un long temps de pose. Et voici le résultat : des filets pour les phares des voitures, le phare de la tour Eiffel et un avion. Marrant, non ? Et comme je n’arrivais pas à choisir, je vous ai mis la version N&B également. Cette obscurité urbaine qui n’en est plus est surprenante.

 IMG_4326a

IMG_4326a1

Bonne fin de semaine ! Je vais photographier à tout va ce WE, d’une part c’est notre anniversaire de mariage  et d’autre part, nous rendons visite à l’arrière grand mère de mes enfants, tout un programme, je me réjouis de voir de petites mimines et de sages mains côte à côte.

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[Battle DIY #10] Le kit de survie en colonie de vacances

[Battle DIY #10] Le kit de survie en colonie de vacances

Lors de la dernière édition de la Battle DIY en mars dernier, Magali, marraine en chef, alias Yaël Bricole. m’a désignée pour choisir le thème de l’édition suivante. Si vous ne le connaissez pas, sachez que cet événement est un challenge créatif crée par Charlie les yeux bleus et Mathilde aime gribouiller, où il n’y a rien à gagner si ce n’est le plaisir de participer, de partager et de découvrir les DIY (ou tutoriels) mis au point par les autres. Chaque participante (oui, en général, ce sont des filles) crée un DIY, ou tutoriel, en fonction du thème de la Battle et partage sa création sur son blog le jour J.

Pour cette 10ème édition, j’ai choisi un thème qui s’accorde avec les vacances qui arrivent et les possibles séparations : Le kit de survie

Il peut prendre la forme que l’on veut : nourriture, couture, pensées, santé, cosmétiques, que ce soit pour le confort, un séjour à l’hôpital, un cadeau pour la maîtresse, pour la fête des mères, pour la fête des pères, pour la rentrée des classes, pour les vacances sans papa et maman, pour une future mariée. Les possibilités sont nombreuses.

J’avoue que j’avais plusieurs idées en tête, il a bien fallu en choisir une seule et même si je devais officier, je m’y suis prise au dernier moment (sinon c’est moins excitant ^^). Voici ma contribution : l’enveloppe à bisous !

kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-b

zou-le-zebreUne amie nous a offert il y a quelques années « La provision de bisous de Zou ». Si vous ne connaissez pas, voici l’histoire : le héros, un petit zèbre, part en colonie et ses parents lui confient une boîte contenant des papiers sur lesquels figurent un précieux bisou au rouge à lèvres. De quoi se consoler de l’absence, et consoler ses petits copains en mal de câlins. Or mon fils aîné est parti en classe de découverte cette année. Première longue séparation d’avec nous et ses frère et sœur, qui nous a valu un échange nourri de lettres et de cartes postales.

J’ai pensé au livre de Zou et concocté un petit kit de survie à l’usage des enfants loin de leur famille : une enveloppe en feutrine qui contient de petits souvenirs, des bisous et qui pourra accueillir toutes les lettres envoyées par les parents.

Je suis nulle en couture donc ce ne sera pas compliqué, bonne nouvelle, non ?

Outils

  • Plusieurs feuilles de feutrine
  • Fils de coton de couleur
  • Ciseaux
  • Aiguille
  • Papier collant

Etape 1. Dessiner un gabarit à partir d’une enveloppe

Gabarit-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom

Etape 2. Appliquer le gabarit sur la feutrine de votre choix
kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-1b

Etape 3. Découper la forme de l’enveloppe et choisir un fil de coton contrastékit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-2b

Etape 4.rabattre les côtés et coudre avec de gros points

kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-3b

Etape 5. Ajouter un lien et un bouton pour refermer l’enveloppe au verso

kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-4b

Etape 6. Au recto, appliquer un timbre cranté et une petite imagekit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-5b

Etape 7. Coudre le timbre et une étiquette pour l’adresse  kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-6b

Etape 8. Découper de petites formes selon vos envies : ici des bisous, des cœurs, une tite voiture, la tour Eiffel ^^ et une photo de la fratrie collée sur de la feutrine et protégée par du papier collant transparent

kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-8b

kit-survie-enveloppe-feutrine-dessine-moi-un-prenom-7b

Mes enfants sont conquis et ma fille veut la même chose, en rose ! J’ai apprécié travailler la feutrine toute douce, et retrouver le fil de coton qui m’a rappelé de bons moments de mon enfance, le canevas et la broderie.

La liste des participantes augmente peu à peu, merci de votre enthousiasme ! Je suis contente que le thème vous plaise et j’ai grand hâte de découvrir vos interprétations !

Maman à tout faire : le kit de survie du vendredi

Lili Tire-Bouton : le kit de survie en voiture

Yaël Bricole : le kit de survie du thé et ses douceurs

Little Red : le lit de survie pour rester en enfance

 

isabelle-dessine-moi-un-prenom

 

[DIY] Comment ranger les Lego ?

[DIY] Comment ranger les Lego ?

Les Lego® sont un fléau ! Oui, mais une source inépuisable de bonheur pour les petits et les grands ! Incontestablement ! sauf pour la plante de pieds, et de préférence la nuit. Comme en témoigne ce dessin, c’est un complot interne visant à vous faire perdre toute crédibilité quand vous surgissez  dans la chambre de vos enfants après un énième vagabondage pour aller faire pipi, boire un peu d’eau ou trifouiller dans les tiroirs. Vous repartez en vous tenant le pied, façon danse de la pluie sans les plumes, le sourire crispé, les lèvres serrées pour retenir les bordées de jurons qui compromettraient votre éducation déjà bien entamée.

marcher-sur-des-lego-la-nuit

Quant à moi qui suis d’une maladresse crasse, pas très à l’aise dans l’espace pour tout vous dire, je porte des baskets à la maison, roses, alors j’écrase les Lego et les casques des romains Playmobil, niark. Néanmoins, je déteste en trouver partout et j’ai échafaudé un plan pour les ranger dans la chambre de mes deux cowboys. Un dessin et une explication au bricoleur de la maison plus loin, le plan était adopté.

Un cadre pour ranger les Lego

Comment s’y prendre ? C’est tout simple. Il suffit de deux baguettes de section carrée et de 3 cm de côté (et de 2m de long, je reconnais que c’est plus facile à transporter si on a une bétaillère à enfants), achetées chez Leprince-Enchanteur. Nous les avons choisies en chêne, même si c’est plus cher, afin d’éviter les échardes. Coupez-les ensuite en 4 tronçons de 1 m. Les assembler à l’aide de 4 équerres en métal et 16 vis. Et voilà ! Le tour est joué :

comment-ranger-les-lego-dessine-moi-un-prenom1

comment-ranger-les-lego-dessine-moi-un-prenom4

comment-ranger-les-lego-dessine-moi-un-prenom3

comment-ranger-les-lego-dessine-moi-un-prenom2

En somme, comme dirait Magali, c’est comme « rapprocher les plinthes de la chambre », j’adore. C’est beaucoup plus facile d’envoyer les petites briques dans leur enclos, sans pour autant les trier (et les garder rangées).

Qu’en dites-vous ? C’est une bonne idée, non ? En tout cas, nos pieds sont ravis, ils ont même donné une conférence sous la couette !isabelle-dessine-moi-un-prenom

Tableau personnalisé sur le thème de la bienveillance

Tableau personnalisé sur le thème de la bienveillance

Lorsque l’on peint des tableaux sur commande, on reçoit des demandes pour commémorer tous les âges de la vie : la naissance, le baptême, la fratrie, décorer une chambre d’enfant, d’adolescent, célébrer un mariage, représenter la généalogie, les anniversaires, et plus rarement, le décès, prématuré, ou du fait de l’âge. Chaque occasion est suivie d’un échange, d’une discussion entre le commanditaire et moi. Vous me transmettez vos souvenirs, vos impressions, vos désirs, vos rêves. Des couleurs, des images, une composition, un format sont esquissés dans mon cœur, puis ma tête me donne le feu vert, il est temps de réaliser un croquis, ou plusieurs, avant de vous les présenter. La plupart du temps, vous êtes conquis et moi rassurée. Parfois je réalise plusieurs esquisses et vous préférez votre idée initiale. Charge à moi de coller le plus possible à votre désir. Souvent,je vous envoie une photo en cours de route, et avant expédition. Et puis je tremble pendant deux jours. Et, joie, jamais vous n’avez été déçus à la réception (ou vous n’avez jamais osé me le dire) et nos échanges sont alors un grand moment d’émotion. Je suis toujours étonnée que vous reconnaissiez vos idées, vos intentions dans mes peintures, vos peintures !

Il y a quelques jours, une amie et cliente m’a demandé une esquisse pour un départ à la retraite d’une grande dame, médecin. Bienveillante, à l’écoute des femmes, rassurante, investie dans cette cause sans compter son temps, et mamie depuis peu. Il n’a fallu que quelques mots, des couleurs évoquées, une conférence, des impressions… et l’image prégnante d’un tableau de Léonard de Vinci sur ma rétine.

 

Leonard-de-Vinci--Vierge-a-l-Enfant-avec-sainte-Anne--ver

Sainte-Anne, la vierge Marie et l’enfant Jésus.

Cette toile, conservée au Louvre est une merveille de composition. C’est l’une des œuvres du maître que je préfère. Je serais bien embêtée d’expliquer pourquoi et l’analyse en dirait plus long sur moi que sur le tableau, comme toute analyse d’une œuvre d’art à mon sens. Toujours est-il que ce tableau s’est imposé pour le thème et a remporté tous les suffrages. Le parallèle est évident : une femme d’âge mûr, contre laquelle s’appuie une jeune femme et son enfant, occupé à jouer avec un agneau, regarde d’un air bienveillant cette scène du quotidien.

Je voulais des couleurs claires, heureuses (le tableau de Léonard a sans doute foncé avec l’âge), un camaïeu de bleus et de fushia sur fond turquoise et mauve, avec de francs aplats. J’ai repris la composition, mais tourné l’enfant vers sa mère car il fallait que les deux femmes l’accueillent et le contemplent ensemble. En analysant la composition, la posture des membres, l’inclinaison des visages, et en tentant de les réaliser à mon tour, j’ai compris les choix qu’avait faits le maître pour mettre en valeur les faces, souligner une expression, jouer sur les ombres. Cet exercice a été passionnant de bout en bout.

tableau-bienveillance-retraite-dessine-moi-un-prenom

tableau-cadeau-depart-retraite-dessine-moi-un-prenom2

Si je vous le présente, c’est que depuis peu, le tableau a été offert à sa destinataire et qu’elle m’a écrit.

Je suis touchée qu’elle l’ait aimé, qu’il trouve une place dans sa nouvelle vie et qu’elle en ait reconnu la référence. Ce partage est une joie qui donne toute sa valeur à mon métier. J’en suis émue chaque fois et ne vous remercierai jamais assez de votre confiance.

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Projet 52 photos en 2015 #25 avant/après

Projet 52 photos en 2015 #25 avant/après

Cette semaine dans le défi 52 photos en 2015, Carole, du blog Les bottes rouges, a choisi un thème que j’aime beaucoup car il implique le temps qui passe et s’inscrit sur les hommes et les objets :
p15sem25 - Copie

Dans ma vie précédente (en vrai, pas en réincarnation), j’étais archéologue, je vous parle d’un temps que mes enfants de moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ♫♪♫ et j’ai gardé cette habitude de prendre des photos des différentes étapes pour ne pas oublier. Je suis une sorte d’archiviste ! Cette fois, j’ai photographié l’appartement que nous occupons, lors de notre arrivée, et après sa transformation. C’est un immeuble fin XIXème : beaucoup de charme, de hauts plafonds, des moulures… il mérite qu’on lui rende hommage. Et voici la salle de bains telle que nous l’avons découverte, triste et morne comme un vieux bout de fromage au fond du réfrigérateur. Sentez-vous le froid qui vous transperce ?

IMG-20120808-00020_2 - Copie

Et voici ce que nous en avons fait, du rouge, une inspiration classique, il y fait tout de même plus chaud, non ?

IMG_6112

En raison d’obligations associatives annuelles, je pars en déplacement. Je visiterai donc vos blogs, mais avec un délai de quelques jours. Je vous souhaite une belle fin de semaine, à très très vite !

isabelle-dessine-moi-un-prenom