Projet 52 photos en 2016 #12 ordre/désordre

Projet 52 photos en 2016 #12 ordre/désordre

Ola, bonjour amis des bottes rouges !

Je ne suis plus très assidu ! Enfin, disons que j’ai laissé passé la semaine 11, pas de vache à Paris, et pas d’idée de détournement du thème en tête. Tant pis. Une photo d’ordre donc, plutôt que de désordre, pas très zen à mon goût. Un sujet qui nécessite l’introspection, mais pas trop, j’aurais peur de me rendre à l’évidence, je suis donc psychorigide ? mais non mais non, j’aime bien le fouillis, mais modérément. Alors pour illustrer, voici une lumière crue dans mon atelier plein de bidons et de fioles, pour fabriquer des toiles philosophales…

IMG_5777 isabelle-dessine-moi-un-prenom

Que lisez vous en ce moment #5

Que lisez vous en ce moment #5

la-mecanique-du-coeur_couv« Edimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à l’accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d’éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d’état amoureux. Mais le regard de braise d’une petite chanteuse de rue mettra le cœur de fortune de notre héros à rude épreuve. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu’aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l’amour comme sa cruauté. »


J’ai reçu ce livre en faisant suivre la chaîne « Passeurs de livre » initiée par une amie. J’étais prête à découvrir un petit livre sans prétention, écrit par Matthias Malzieu, également chanteur du groupe de rock français, Dionysos. Je ne connais ni l’homme ni les chansons, je partais donc plutôt objective. Hélas, je ripais dès les premières phrases. Rythme enlevé, incisif, efficace… pendant deux pages. Allitérations, romantisme poussif, dialogues surannés, à la cinquième page je soupirais. Pourtant l’univers créé par Matthias Malzieu est étrange, plutôt fascinant, servi par un vocabulaire souvent à la marge, façon poulbo du XIXème siècle, entre la Reine des neiges (l’original d’Andersen) et Tim Burton. Mais l’ensemble est long et aurait gagné à être dégraissé. Heureusement, la fin est à la hauteur car elle aurait pu elle aussi être ratée. Ce n’est pas à Olivia Ruiz, malgré la dédicace en épilogue que revient la palme de l’avoir corrigé, l’éditeur n’a simplement pas fait son boulot. C’est dommage, ça aurait pu être réussi, c’est juste moyen, voire ennuyeux. Et l’image de la femme n’est pas glorieuse, de la mère adoptive abusive à la chanteuse aux répliques prévisibles, nous ne sommes pas à l’honneur.

Un petit bouquin ni précieux ni fascinant, et qui, malheureusement, ne me donne pas envie de découvrir les autres. Je lui laissais le bénéfice du doute en ne mélangeant pas chansons et livres, ma foi, j’espère que l’auteur est meilleur chanteur.

Si vous aussi désirez faire partie de cette chaîne de livres, n’hésitez pas à me contacter. En quelques semaines, plusieurs livres sont arrivés sur ma table de chevet dont deux pépites que je ne tarderai par à vous présenter.

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[DIY] Défi créatif : l’expo des petits artistes

[DIY] Défi créatif : l’expo des petits artistes

Il y a quelques semaines, Gaëlle, auteur du blog créatif Maman à tout faire m’a proposé de rejoindre un défi organisé par Debohra alias Debobrico sur le thème : trouver des idées pour exposer les dessins des enfants. D’autres blogueuses à l’imagination débordantes devaient participer, chacune à sa manière.

Renouer avec les tutoriels me plaisait beaucoup. Encore fallait il trouver le temps d’y répondre. C’est pourquoi à la faveur des vacances je rejoins les publications de Debohra, Gaëlle, Cinzia et Aude. N’hésitez pas à aller visiter leur blog, leurs pages sur les réseaux sociaux : leurs idées sont servies par de superbes photos !

Voici ma proposition : j’ai voulu vous montrer de quelle manière les enfants et moi triions, rangions patiemment les créations, dessins et coloriages.

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom1

Il faut pour cela :

  • De jolis lutins remplis de feuilles transparentes
  • Des cartes postales
  • Du scotch double face
  • Du masking tape
  • Des ciseaux

Après chaque période de vacances, nous réunissons les dessins accumulés et faisons des tas. Nous ne conservons pas tout, seulement les plus réussis, qui sont datés et rangés dans l’ordre chronologique. Pour l’occasion, nous avons entrepris des les décorer avec chacun une jolie carte, du scotch double face et du masking tape assorti.

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom7

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom2

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom6

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom4

Voilà les œuvres de mes loulous bien rangées et mises en valeur. Chacun a choisi son univers et ses couleurs. Évidemment, nous avons commencé une bibliothèque, en presque 10 ans, il fallait bien s’organiser ! Et alors, quelle joie de pouvoir montrer à ses grands parents son lutin en cours !

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom8

DIY-creatif-exposer-dessins-enfants-dessine-moi-un-prenom5

J’espère que cette idée toute simple vous donnera envie d’en faire autant. Bonne visite chez toutes les participantes !

Bonne semaine à toutes et à tous.

isabelle-dessine-moi-un-prenom

 

Projet 52 photos en 2016 #10 religion

Projet 52 photos en 2016 #10 religion

Je sens que cette mosaïque sera très intéressante ! Religion. Un mot, un concept abstrait, qui évoque les lieux vastes conçus pour les assemblées, la pierre et les prières, le silence, l’obscurité, la chaleur et l’encens. Difficile de choisir tant ces lieux me fascinent, même si je suis agnostique. Férue d’histoire de l’art, je ne peux m’empêcher d’entrer dans les églises, les abbayes, guetter le rayon de lumière, la statue au doux sourire ou le grotesque, le gisant poli, le reflet du vitrail sur les dalles.

etiquettep16-10

Finalement, c’est cette photo qui l’a emporté. Notre Dame, allée Nord, un escalier de bougeoirs. Tels de petits yaourts en verre standardisés, ils brillent en chœur. Dans chacun d’eux la chaleur des pensées pour un être cher ou un souhait. S’attarder, contempler, participer à l’instant, et finalement, à sa manière, communier.

religion-bottes-rouges-dessine-moi-un-prenom

Je vous souhaite une bonne fin de weekend et une belle semaine à venir !

isabelle-dessine-moi-un-prenom

 

Le monde est bleu

Le monde est bleu

En ce moment mon monde est bleu.

Je détestais cette couleur, du moins, le bleu marine, le bien pensant, celui des jupes écossaises et des loden qui grattent, celui des souliers, du vernis social qui s’écaille inexorablement. Le bleu ciel ne trouvait pas davantage grâce à mes yeux, il me faisait penser aux chemises d’uniforme, au chemisier des bourgeoises modernes sur pantalon brique. Le bleu chic était en disgrâce.

Puis vint le bleu qui frôle les limites, le bleu des melanges, le bleu turquoise, le bleu outremer, le bleu délavé des portes de l’habitat cycladique, loin des bleus traditionnels. Des nuances puissantes quand elles sont en association avec d’autres couleurs qui font exister ce bleu immense et prometteur, le bleu et le noisette hippies, le bleu et fushia bohème, le bleu turquoise et le corail peps, pour une explosion des sens !

Dans ces bleus, j’ai trouvé des sensations cérébrales autant que primitives.

Alors qu’elles étaient pour moi des couleurs intellectuelles, j’ai abandonné mes constructions et lâché prise pour manipuler la matière sans pensée préalable. Gros pinceau, camion, rouleau, pots de peinture pour les murs, mélange de genres, de technique, de brillant, peu importait pourvu que sorte quelque chose de viscéral, sur de grands panneaux.

La collection bleue était née.

Tout d’abord encore un peu graphique et minimaliste

chapelle-saint-they-chambre-inspiration-bord-de-mer

bleu-turquoise-tableau-dessine-moi-un-prenom2

En arbre de vie aux feuilles d’or

bleu-turquoise-arbre-tableau-dessine-moi-un-prenom2

En marine

bleu-turquoise-mer-tableau-dessine-moi-un-prenom2

bleu-turquoise-mer-tableau-dessine-moi-un-prenom4

Et le bleu s’est imposé, d’autres tableaux sont en préparation, j’ai trouvé ma voie et les associations qui m’enchantent !

Pour finir, une planche d’inspiration et la décoration de ma chambre turquoise et corail, un air de vacances et de printemps, non ?

Et vous, que vous évoque le bleu ?

chambre-inspiration-bord-de-mer

isabelle-dessine-moi-un-prenom