Etiquettes de cadeaux à imprimer chez soi

Etiquettes de cadeaux à imprimer chez soi

Ho ho ho !

Cette année, ma fille m’a fait remarquer que je n’avais pas préparé d’étiquettes pour les cadeaux de Noël. Comme elle est très attentive à ce genre de détail, je me suis pliée à son désir et j’ai commencé à crayonner des dessins avec un style enfantin. C’est donc un résultat à quatre mains que je vous propose aujourd’hui. Certes, nous sommes un peu avancés dans le calendrier, mais je ne pense pas être la seule retardataire : pas simple d’emballer les précieux cadeaux pendant les vacances de Noël, des petites mains et des petits yeux traînant partout pour découvrir les surprises avant l’heure !

Inspiration bonhomme de neige, sapins étoilés et père Noël bon enfant, j’ai tâché de coller au plus près des sujets traditionnels, tout en optant pour une couleur gris clair classique. Ma puce m’a déjà demandé si elle pouvait les colorier. Il n’est pas impossible que je lui en imprime une planche juste pour le plaisir.

Pour le système de fixation, j’ai préféré une langue de papier vierge sur laquelle coller du masking tape plutôt qu’une perforation.

 

Mode d’emploi

  1. Téléchargez l’image en bas de la page
  2. Imprimez
  3. Découpez les étiquettes
  4. Inscrivez le prénom du destinataire sur la bande vierge du haut
  5. Appliquez du masking tape sur la bande vierge du bas
  6. Collez l’étiquette sur le paquet cadeau et en avant pour le réveillon

Téléchargez la page de 12 étiquettes en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

Ainsi chacun retrouvera son précieux – ou ses précieux sous le sapin !

Que lisez-vous en ce moment ? #8

Que lisez-vous en ce moment ? #8

Gudule, Le Croqueur de lune (2011)

Éditeur : Mijade

Ce recueil de 21 contes est une jolie découverte. Traînant avec mes enfants dans un magasin rempli de livres d’occasion, je suis tombée sur ce bouquin de Gudule et… je l’ai dévoré à leur place, avant de leur lire des passages le soir au coucher.

Je connaissais l’auteur, Anne Guduël alias Gudule, pour ses publications pour adultes et son blog décapant (ici et ), mais c’est une amie de mon fils aîné qui m’a parlé de ses livres pour enfants. Et quelle surprise ! Ces textes courts revisitent les contes du monde entier et chacun est un trésor. Je vais vous faire une confidence : j’aime les morales, quel que soit le genre de livre, il faut qu’il y ait un but, une direction, qu’il reste quelque chose. Avec ce choix d’histoires, Gudule m’a comblée bien davantage que certains contes anciens et traditionnels dans la morale me paraît parfois confuse ou dépassée.

Peuplées de Rois et Reines, d’enfants sauveurs, de lutins des forêts, de jeunes filles généreuses, de jeunes hommes courageux, avec quelques apparitions du diable en personne, elles sont parfois taillées à la serpe, parfois grivoises (d’où l’intérêt de les lire à voix haute selon l’âge des auditeurs ^^) mais toujours humanistes, riches et passionnées. A l’instar des recueils de mythologie, grecque ou philippines, qui ont guidé mon enfance, on y trouve l’explication de certains phénomènes naturels (comme le croqueur de lune qui donne le nom à ce livre ou l’alternance des saisons) et, bien sûr, la célébration des bons sentiments (l’amitié, la fidélité, l’empathie, l’humilité).

Il serait difficile de résumer ces contes et cela gâcherait le plaisir que vous aurez à les lire, je ne m’y essaierai donc pas.

Je vous conseille de découvrir cette auteure, hélas partie trop tôt, à la plume pleine de verve et de délicatesse.

[Recette] Les jolis sablés de Noël

[Recette] Les jolis sablés de Noël

A l’occasion des fêtes qui approchent, je partage avec vous une recette de sablés facile à réaliser avec l’aide des enfants, agréable avec le café ou le thé à toute heure de la journée et pour toutes les occasions. Elle a fait la joie des miens en ce weekend où nous avons installé le sapin et les guirlandes ! Les sablés les plus grands ont été engloutis dès le petit déjeuner du dimanche. Fierté !

 

Ingrédients :

375 g de farine

1 sachet de poudre à lever

230 g de beurre à température ambiante

200 g de sucre en poudre

1 œuf

1 cuillère à café de vanille liquide

 

Instructions :

Tamiser ensemble la farine et la poudre à lever.

Dans un saladier mixer le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une pâte crémeuse, ajouter l’œuf et la vanille.

Mélanger les ingrédients secs et liquides en malaxant avec les mains pour former une grosse boule.

Placer cette boule dans un sac congélation au réfrigérateur au moins une heure.

Préchauffer le four à 180°

Au sortir du réfrigérateur, la pâte peut être devenue friable, réchauffez-la entre vos mains et étalez-la sur votre plan de travail ou sur une feuille de silicone en escomptant une épaisseur de 0,5 cm. Avec vos emporte-pièces, découpez des formes et déposez-les sur des plaques de cuisson préalablement chemisées de papier cuisson. Afin qu’elles se tiennent mieux, vous pouvez les refroidir quelques minutes au réfrigérateur avant de les enfourner. Cuire environ 10 minutes en surveillant la cuisson : les sablés doivent juste dorer. Une fois la cuisson terminée, sortez les sablés du four et laissez-les refroidir avec la feuille de papier cuisson sur une grille.

Lorsque les sablés sont refroidis, il est temps de passer au glaçage royal !

Mélangez 2 cuillères à café de citron (pour moi la moitié d’un galet surgelé), le blanc d’un œuf et 150 g de sucre glace. Lorsque la bonne texture, ni trop liquide, ni trop épaisse mais suffisamment opaque, est atteinte, répartissez le glaçage dans autant de saladiers que de couleurs désirées et ajoutez la pointe d’un colorant en gel ou en poudre dans chaque récipient.

Commencez par remplir la poche à douille munie d’une douille ronde extra fine avec du glaçage royal blanc et réalisez le contour des sablés. De cette manière le glaçage de remplissage ne pourra pas s’échapper. Réservez les sablés le temps que le glaçage durcisse, puis procédez au remplissage avec une douille plus large ou encore des sachets congélation dont vous aurez découpé un petit angle. Veillez à bien soigner la jonction avec le trait de contour. Je vous conseille d’utiliser un outil (chez moi une brochette en métal) pour étaler la couleur dans les coins.

Si vous désirez ajouter des décors à l’intérieur des surfaces unies deux options s’offrent à vous : soit vous ajoutez des motifs alors que le glaçage est encore liquide, auquel cas ils se fondront légèrement dans la couleurs principale (ici sur fond rose en haut à droite de la photo), soit vous les ajoutez après séchage, ils seront en relief (sur les sapins bleus).

 

Je vous avoue que je ne suis pas peu fière de mon glaçage, c’est la première fois qu’il est aussi réussi et que je parviens à réaliser des détails !

Happy !

Bonne dégustation !

Découvrez d’autres saveurs de sablés ICI