[DIY] Boîte en papier lumineuse Diorama de l’hiver

Pour le projet P12 de novembre, Miss Cata nous avait proposé de partir en Islande. L’Islande, vous savez, c’est au Nord, au-delà de la mer, c’est froid, il y a des icebergs, des volcans, des geysers, et une histoire passionnante, vous voyez ?

J’en profite pour revenir sur le projet P12 : non mais, quel chemin en 11 mois ! Regardez un peu cette carte !

L’Islande donc. C’est un pays qui me parle. Il m’évoque les Islandais, ces pêcheurs partis de la Bretagne, de Pors-Even et de Paimpol pour rallier les mers où fraye la morue.

Ces hommes, ces pères, ces fils qui partaient pêcher dans le brouillard permanent, dans une lumière qui durait plusieurs mois.  Les femmes faisaient bouillir la marmite, cousaient, cultivaient, reprisaient, élevaient les enfants et attendaient leur retour incertain en se rendant sur la colline d’où l’on voyait la mer, où est érigée la bien nommée « Croix des veuves ».

Pierre Loti en parle très bien dans Pêcheurs d’Islande, son roman paru en 1886, qui retrace l’histoire, courte et dramatique, de Gaud Mével et Yann Gaos, pêcheur de condition plus modeste, qui part régulièrement pour de longues campagnes de pêche en Islande. Gaud revient dans son pays natal et rencontre Yann. Leur histoire met du temps à prendre étant donné leurs milieux différents et les campagnes fréquentes de Yann en Islande de février à fin août. A la fin de la troisième année, ils se marient, juste avant le départ de Yann. Gaud s’installe alors dans la vie de femme de pêcheur et attend. Mais le bateau de Yann se perd en mer…

Le musée de Paimpol retrace l’histoire de ces Islandais.

Certains se sont mariés sur place, après avoir été soignés par des infirmières, ou avoir laissé croire qu’ils avaient été perdus corps et bien avec leur bateau !

L’Islande est un monde à part, je l’imagine cotonneux en hiver, blanc, vibrant.

Pour honorer cette belle ile, j’avais envie de mettre en valeur cette lumière et le rêve que j’y associe.

Voici un tutoriel de l’hiver : une boîte lumineuse en papier ou diorama

Il vous faudra :

  • une boîte en carton
  • du scotch gommé
  • de la peinture acrylique blanche
  • des feuilles de papier épais
  • des ciseaux, de la colle
  • des LED
  • et dans mon cas, une tablette lumineuse bien pratique, mais une vitre de fenêtre est bien pratique aussi !

Recouvrir la boîte en carton de scotch gommé si besoin et de peinture blanche pour préparer le cadre.

Dessiner le décor qui vous inspire en plusieurs fois. Sur chaque feuille un plan différent : les vagues, un pingouin sur la glace, des nuages…

Vérifiez bien que vos LED pourront passer dans l’intervalle entre les feuilles !

Et la photo de Nanouck qui s’incruste dans mon atelier !

Et voilà ! L’Islande en boîte !

En vrai, c’est plus joli encore car les LED vibrent et donnent une lumière toute douce ! Pour retrouver les autres participantes ou nous rejoindre, c’est ICI