[DIY] Un tableau pour Maman

[DIY] Un tableau pour Maman

Pendant ce joli mois de mai, s’il y a une fête familiale à ne pas manquer, c’est bien la fête des mères. C’est l’occasion que les petites mains préparent de jolis dessins, des objets de déco ou des recettes de pâtisserie.

Avec mon travail à l’atelier, les enfants adorent faire de la peinture, surtout sur toile, pour faire comme Maman.

C’est pourquoi j’ai proposé à mon loulou de réaliser une toile de Fête des mères. L’idée lui a beaucoup plu !

 

Il vous faudra :

  • Une toile sur châssis (pour nous un format 18 x 24 cm)
  • De la peinture acrylique (ou de la gouache, mais sans eau)
  • Une palette
  • Un crayon à papier avec une gomme à son extrémité
  • Une feuille de couleur
  • Des ciseaux
  • De la patafix ou du scotch double face

 

 

Plier la feuille et dessiner des demis cœurs de plusieurs tailles. Ils vont nous servir de pochoirs. Puis les déplier délicatement.

 

Placer les petits cœurs de manière aléatoire et harmonieuse sur la toile et les fixer avec des petits paquets de Patafix. On le dirait tout droit sorti d’un jeu de cartes, non ?

 

 

Choisir deux couleurs de peinture et préparer le crayon à papier.

 

 

Bien appliquer les cœurs en papier sur la toile et commencer à peindre avec la gomme sans trop la charger de peinture, mais pas trop peu non plus. Pas facile au début de doser la bonne quantité !

 

Bien peindre tout autour des cœurs sans hésiter à chevaucher les pochoirs afin que les formes puissent apparaître ensuite en blanc. Et ça, incontestablement, c’est le meilleur moment, celui qu’on attend, après que la peinture ait bien eu le temps de sécher : retirer enfin les appliqués !

 

Maintenant que les cœurs sont apparents, on peut les remplir avec ce qu’on veut !

Mon petit chat a décidé d’ajouter un mot pour Maman.

C’est facile, d’un coup de Posca, le crayon à peinture, en faisant attention sur la toile vierge avec ses aspérités.

 

 

Et voilà un tout joli cadeau pour Maman.

Avec la gomme on s’est bien amusés et la toile donne un effet très solennel qui ravit les enfants. A défaut de toile, la même technique peut être utilisée sur une carte en papier épais, blanche ou de couleur pour ravir les mamans.

Maintenant, quant à moi, j’en profite dans ma chambre chaque soir en me couchant avec un sourire ! Et mon loulou est très fier, c’est mon petit musée perso !

 

[DIY] Anniversaire Star Wars – Le TIE Fighter et l’étoile de la mort

[DIY] Anniversaire Star Wars – Le TIE Fighter et l’étoile de la mort

Cette année, mon petit dernier, qui n’est plus si petit, a décidé d’adopter le thème d’aniversaire Star Wars comme son frère il y a peu de temps. C’était un peu frustrant pour moi d’avoir déjà une bonne partie de la déco, mais sympa aussi de chercher à améliorer le buffet et d’innover avec les activités à proposer aux invités. Ma fille, son aînée de 3 ans, avait décidé de mettre la main à la pâte et de m’aider. C’est donc une opération à 4 mains !

Nous avions envie de quelque chose de simple et de rigolo à réaliser et nous nous sommes lancées dans la réalisation de l’un des vaisseaux de chasse du film, le TIE Fighter, et parties sur notre élan, nous avons créé aussi l’étoile de la mort.

Voici la bête !

 

Et voici les outils dont vous aurez besoin :

  • des boules en polystyrène (pour nous 7 cm de diamètre)
  • de la peinture acrylique noir et blanche
  • des trombones de grand format
  • une feuille de papier épais noire
  • un crayon feutre ou Posca gris
  • des ciseaux, une règle, un crayon blanc et un pinceau

Pour la mise en oeuvre, suivez le guide : divisez la feuille en carrés tracés au crayon pour pouvoir effacer les traits :

Dans chaque carré, délimitez un hexagone et les parties à découper en hachures :

Découpez soigneusement les hexagones qui deviendront les ailes du vaisseau :

Sur les ailes, tracez au feutre l’armature en gris suivant l’exemple de la première image. Laissez sécher.

Maintenant, nous sommes prêts à peindre la boule qui formera le corps du TIE fighter : pour ne pas en mettre partout et faciliter la préhension de la boule, je vous conseille de la planter sur un trombone ouvert. Préparez le gris avec la peinture blanche et la peinture noire et recouvrez toute la surface. Puis laissez sécher dans un bol.

Quand toutes les parties sont sèches, prenez un trombone et coupez-le à l’aide d’une pince à bijoux pour former 2 boucles distinctes :

Il ne vous reste plus qu’à planter les deux parties du trombone dans les ailes et à la fixer sur la boule. Enfin, vous pouvez peindre le cockpit du vaisseau au feutre gris. Et voilà, le tour est joué !

Anniversaire Star Wars Activité Tie Fighter

Anniversaire Star Wars Activité Tie Fighter

Pour faire bonne mesure, nous avons également réalisé une étoile de la mort sur le même principe. Et voilà la décoration. On peut également opter pour une déco suspendue avec un fil de nylon.

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Le gâteau des 7 ans de l’anniversaire Star Wars

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Voici le buffet de cet anniversaire : affiche, ballons noirs et blancs, biscuits en forme de vaisseaux (Oréo) et de sabre lasers (Mikado), sans oublier le Yoda Soda et la Vadorade ! Retrouvez tous ces éléments détaillés, ainsi que les printables dans l’article Anniversaire Thème Star Wars.

May the force be with you !

[DIY] Halloween : ma petite galerie de portraits

[DIY] Halloween : ma petite galerie de portraits

Cette année encore, ma fille et moi avons cherché une activité à réaliser pour la fête d’Halloween. Il fallait quelque chose de simple qui ne nécessitait pas trop de courses car il pleut, ce sont les vacances et nous aspirons surtout à rester au chaud et à dévorer des pâtisseries ! C’était aussi l’occasion de participer au projet 12 organisé depuis quelques temps par Miss cata, alias Jessica, du blog Paillettes et catastrophes.

Avec les décorations réalisées ces dernières années, notre fête d’Halloween est déjà bien avancée. Nous nous donc penchées sur une activité que je connais et dont les instruments sont à portée de main : la peinture sur toile. Et pour mettre en oeuvre cette technique, il fallait un thème : La galerie de portraits d’Halloween.

Des portraits avec des images plutôt sympas, à la fois pas trop effrayantes et évocatrices. Fantômes, vampires, sorcières, monstres, momies, zombies, le choix est large.

A vous de  choisir les thèmes que vous préférez et les personnages que vous vous sentez à même de réaliser.

Rien de très compliqué pour cette activité. Il vous faudra :

  • des toiles (18 x 24 cm pour nous)
  • de la peinture acrylique
  • un pinceau
  • un crayon posca
  • des yeux mobiles de différentes tailles

Commençons par un dessin préparatoire : pour nous ce sera une momie dans ses bandelettes, la créature du Docteur Frankenstein et un chapeau de sorcière. GRRAAOOOOOU

Quelques couleurs acrylique pour les fonds : vert acide, violet, orange, toutes celles qui colleront avec votre déco et votre repas ! L’avantage de l’acrylique réside dans les aplats et le temps de séchage entre deux couches.

Pour la galerie de portraits, rien de tel que des châssis entoilés en coton ou en lin. Vous les trouverez dans votre magasin de destockage préféré ou sur le net (mes préférés sont les Basic de Gerstaecker chez Le géant des beaux-arts). Plus résistants que le carton plume et moins poreux, ils seront plus faciles à conserver d’une année sur l’autre.

Après avoir peint les fonds de la couleur désirée, passez au dessin. Rien de plus simple avec des feutres à peinture épais et opaques, non brillants, comme les Posca. Dessinez la forme générale des cheveux, des sourcils et remplissez avec de la peinture noire.

Ajoutez des yeux mobiles pour rendre les portraits plus sympathiques et délirants. Un point de colle suffira sur l’acrylique bien lisse et sèche. Hop, il ne reste plus qu’à installer les portraits avant d’installer le buffet :

 

Pour d’autres idées d’activités manuelles ou pâtissières, je vous invite à surfer par ici :

Décoration et buffet

Cupcakes d’Halloween

Coloriage Manoir hanté 

Coloriage Sorcière et vampire

Happy Halloween !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Anniversaire thème rouge à pois

Anniversaire thème rouge à pois

Parfois les idées les plus simples sont les meilleures.

Pourquoi cette petite phrase ? Parce qu’autour de moi les fêtes d’anniversaire deviennent de véritables événements mondains et que ça me démange de le dire et de l’écrire. En effet, de plus en plus de parents organisent des mercredis ou des samedis avec une ribambelle d’enfants autour d’activités ludiques, et, ma foi, fort onéreuses. Bowling, Laser Game, Machines à jetons, Péniche sur la Seine, Accrobranche, Fun park ou encore Parcs d’attraction célèbre (je ne vais pas les citer précisément, ce serait leur faire de la publicité), et j’en oublie. Question : à quand la limousine et les belles pépées ?

Alors, certes, ce sont des lieux très agréables en famille ou avec des copains, mais pourquoi ne pas attendre d’avoir l’âge d’en profiter pleinement, au collège, au lycée, quand on sait faire la queue sans s’impatienter, retrouver son chemin, téléphoner au besoin ? Gérer un groupe d’enfants excités n’est déjà pas une mince affaire, le faire dans un open space est d’autant plus anxiogène et épuisant pour les adultes accompagnants.

Mais ce qui me fascine surtout c’est la débauche d’argent. Un après-midi de ce genre coûte approximativement de 200 à 300 euros. Outre que c’est une dépense que nous réservons plutôt à des objets importants (mobilier, informatique) ou des voyages, au sein de notre foyer, est-ce raisonnable pour une réunion d’enfants ? On parle tout de même du prix de 2 vélos ? 3 d’occasion ! Ces cadeaux, pour moi, pour mon homme, sont des cadeaux importants, comme une nouvelle montre, des rollers, une trottinette qui éclipseront les autres petits cadeaux, dont il faut prendre soin, qui ont une « valeur ». La dépense de 200 euros comme un fait anodin me paraît source d’ennuis futurs pour l’adolescent qui travaillera pendant les vacances ou voudra acheter sa première voiture. Je souhaite que mes enfants réalisent que ces moments sont exceptionnels.

J’ai l’impression que les parents mettent autant d’importance à réussir ces événements – et donc à satisfaire leur enfant – que pour une cérémonie ou un mariage. Quel est le but ? Faire plaisir, éviter la frustration, gâter, épater ? Pourtant il y aura fatalement des couacs, des frustrations, et des enfants contrariés. Car c’est du vécu : les invités n’ont pas le droit d’être déçus ! Il me semble que c’est oublier que le bonheur est aussi dans les petites choses, dans le partage, dans les histoires, dans la joie de découvrir l’univers et les jouets de l’autre. Est-ce qu’inconsciemment ce n’est pas une réparation ou une répétition de leur propre enfance ? Est-ce réellement un désir conscient de l’enfant lui-même ou de celui qui est en eux ?

Ceci dit, en région parisienne, je comprends la difficulté de recevoir dans un appartement exigu, mais là aussi, nul besoin d’inviter 10 personnes et que je sache, deux heures à l’école dans une classe n’occasionnent pas de dégâts ou d’intervention de la police. Nos enfants grandissent en appartement pour la plupart et savent se tenir, ne pas sauter ou courir pour ménager les oreilles et les nerfs de voisins. Le savoir-vivre et et le respect des autres est crucial pour vivre en société et qui plus en immeuble.

En conséquence, je me retrouve, avec mes trois enfants, à organiser des mercredis, des samedis, voire des dimanches autour de l’anniversaire d’un copain : départ pour la patinoire à 9h, dépose d’un enfant à Notre Dame, récupération à l’autre bout de l’arrondissement, attente du retour d’Ile-de-France un soir avec embouteillages. Tout cela au milieu de journées ou de weekends bien chargés. Mes enfants s’éclatent évidemment dans ces activités sportives ou ludiques pour lesquelles nous n’avons forcément d’envie ou de budget, je le reconnais. Mais il peut aussi m’arriver de dire non, de leur expliquer qu’ils n’ont pas l’âge ou que ça nous paraît non approprié. Pas simple de mettre son enfant en porte-à-faux avec les autres, surtout quand les parents qui font d’autres choix s’en mêlent. D’autant que cette mode fait recette, elle se répand au fil des classes. Les enfants sont invités, participent, réclament et le même traitement : c’est la base du commerce que de créer un besoin pour vendre !

Vaille que vaille, si nous faisons des choix responsables, il faut les expliquer et s’y tenir, qui plus est dans une fratrie !

Néanmoins, je suis un peu effrayée par cette nouvelle mode. Je la pensais dépendante de notre lieu de vie, de la tendance parisienne bobo, mais d’autres mamans en Province témoignent que leur enfant est invité au Fun Park distant de 45 mn où deux anniversaires seront fêtés en même temps. Bruits, excitation, gâteau abandonné à peine entamé, j’ai du mal à imaginer que ces moments de folie laissent des souvenirs impérissables. Et que dire à ce papa à qui mon fils lui a demandé combien coûtait cet après-midi, non pas par indiscrétion, mais parce qu’il voulait argumenter avec moi, et qui n’a pas voulu répondre, gêné que son fils ne connaisse pas le prix. Devant ma mine amusée, il s’est justifié. Je crois que nous étions mal tous les deux !

Pour la minute psy, je fais amende honorable : je n’aime pas le monde, je n’aime pas faire la queue, je n’apprécie pas de vivre avec une foule un événement quel qu’il soit, je n’idéalise pas le côté fabriqué des parcs et je plains les gens qui travaillent dans le bruit et entretiennent ces mythes en leur donnant corps.

Voilà pourquoi depuis des années, j’organise des fêtes chez moi, selon le thème que mes enfants apprécient. Vous commencez à me connaître, vous les avez vu passer : anniversaire princesse, anniversaire pompiers, anniversaire pirates, anniversaire sur le thème des dinosaures, anniversaire cowboys, et plus rarement sur un personnage de dessin animé, l’anniversaire Reine des neiges ou de saga, comme l’anniversaire Star Wars. Vous retrouverez aussi les coloriages géants gratuits à télécharger. Ces fêtes demandent de la préparation, mais je ne dirige rien, tout se fait en concertation avec mes enfants : décoration, activités, jeux, gâteau. Je coordonne simplement. Nous choisissons un sujet qui leur tient à cœur cette année là, et nous listons ce qu’il serait agréable de voir ou de faire, voire de manger. A ce point du projet, Pinterest est notre ami ; vous trouverez d’ailleurs dans mon tableau de bord le complément de mes tutoriels sur le blog.

Pour autant, il faut que cela reste un plaisir et non une corvée ou une affaire d’état. Il n’y a pas d’obligation et nous avons déjà « sauté » des années et des anniversaires. Par exemple, même si j’ai entrepris de réaliser des gâteaux en pâte à sucre, j’ai eu le plaisir de constater que mes enfants ne les réclament pas et que souvent, la veille ou l’avant-veille ils m’assurent que le plus simple sera le mieux. Avec les années, ils participent de plus en plus et jouent même le jeu des photos car ils savent que les tutoriels seront peut-être publiés ! Ce sont donc des ouvrages collectifs que nous vous proposons, clés en main !

Après ce long préambule, je reviens au thème de cet article : l’anniversaire rouge à pois.

Ce choix de couleurs gaies nous tentait ma fille et moi depuis quelques années. Nous l’avons mis en œuvre sans penser qu’il pouvait évoquer un ou plusieurs personnages de dessin animé., mais peut-être y aurez-vous pensé : rien de plus simple que de l’adapter à un thème Minnie ou Charlotte aux fraises par exemple !

Pour la décoration, je suis partie sur des accessoires jetables coordonnés :

  • Nappe en papier rouge à pois (Monop)
  • Serviettes
  • Assiettes rouges
  • Gobelets blancs
  • Guirlandes de fanions découpées dans les pans les plus longs de la nappe
  • Ballons rouges, roses, verts pour le contraste
  • Pour le buffet : des pailles bigarrées, des fraises tagada dans des bols blancs et le fameux gâteau ! Voir plus bas.

 

Après que les cadeaux aient été déballés, les lego montés, il y a parfois un petit creux, une petite voix qui demande quelles seront les activités, qui préfère s’isoler ou changer de rythme. Pour cet anniversaire rouge à pois, nous avons installé un atelier studio photo : une petite affiche, un pan de guirlande, une chaise et des accessoires en carton pour se déguiser. A commander en ligne et à coller soi-même sur des tiges en bois. Un truc tout simple et des dizaines de photos très rigolotes !

 

 

 

Pour les chipies créatives, nous avons organisé un atelier fabrication de bracelets sur élastique avec des perles rouges et blanches et de petites breloques en métal argenté. Un joli souvenir de cette journée et un moment de calme très apprécié.

 

 

Et le clou de la journée : le gâteau qui fait toujours son petit effet même lorsque les enfants grandissent !

Comme souvent, j’avais compilé des idées chinées sur le net et pour ne pas avoir recours à une simple coccinelle, développé un peu le concept avec d’autres couleurs plus vives ou plus douces : du rose, du vert et du blanc. Je suis partie sur un gâteau à deux étages, l’un blanc et l’autre rouge figurant une maison de fées, , des fleurs, des insectes de prairie et forcément, des pois !

La base de mon gâteau est toute simple : une recette de génoise, dans deux moules ronds, coupée et empilée avec une mousse de framboises et recouverte de gelée de fraises.

Les quantités de pâte à sucre sont : 500 g de pâte blanche, 500 g de rose, 250 g de vert et 250 g de rouge.

 

 

Pour compléter, nous avons offert aux invitées de petits sachets rouges avec crayons de bois surmontés de gommes coccinelles, de bonbons roses et rouges et toutes sont reparties avec leur bracelet. Voici d’autres idées issues de mon tableau de bord Pinterest : invitations, jarres apéritives et autres cupcakes !

[DIY] Fête des mères – Tutoriel tableau magnétique

[DIY] Fête des mères – Tutoriel tableau magnétique

Un cadeau réalisé par des mains d’enfant est l’une des plus belle preuves d’amour, non ?

Je vous propose une idée de cadeau homemade pour les enfants, à offrir aux mamans, aux papas, à la nounou, aux mamies, ou simplement pour décorer le réfrigérateur familial : un magnet fait-maison, avec tout plein d’amour, original et surtout, personnalisé.

Pour ce faire, il vous faudra :

  • 1 mini châssis entoilé (en boutique de loisirs créatifs, au BHV pour les Parisiens ou sur le net)
  • 1 feuille magnétique avec une face autocollante (même source)
  • de la peinture, gouache ou acrylique, 2 couleurs suffisent pour faire un bel ensemble
  • un feutre à peinture type Posca (optionnel)

La marche à suivre est toute simple : demandez aux enfants de peindre le fond d’un tableau de la couleur qu’ils désirent. Une fois secs, retournez-les (les tableaux, pas les enfants). Découpez la feuille magnétique en petits carrés de la taille du châssis, retirer le papier et collez-les au dos, directement sur le bois.

Puis retournez-les de nouveau et dessinez le motif de leur choix. Laissez les peindre le motif et ajouter un petit mot, prénom ou message, au feutre ou au pinceau.

tutoriel-diy-cadeau-fete-des-meres-tableau-magnetique1

tutoriel-diy-cadeau-fete-des-meres-tableau-magnetique2

tutoriel-diy-cadeau-fete-des-meres-tableau-magnetique3

tutoriel-diy-cadeau-fete-des-meres-tableau-magnetique4

Les possibilités sont infinies et les formes des châssis aussi.

Il existe aussi de grands châssis magnétiques pour les peintres en herbe qui auraient des envies de grandeur ! Amusez-vous bien !

Découvrez également les tableaux magnétiques vitaminés en vente dans la boutique :

isabelle-dessine-moi-un-prenom