Mes petits pots de crème au chocolat

Il y a belle lurette que je n’achète plus de yaourts et de crèmes dessert. Je fabrique tout à la maison, par souci d’économie, de misanthropie assumée et parce que j’aime savoir ce que nous mangeons, les enfants et nous.

Et puis il faut avouer que les recettes les meilleures sont souvent les plus simples, ça tombe bien ! Alors, puisque tout le monde aime les crèmes desserts, au chocolat pour les petits, au café pour les grands, aujourd’hui je partage avec vous une nouvelle infographie prête à imprimer.

Voici ma recette de petits pots de crème :

Cliquez sur l’image, puis un clic droit, enregistrez, imprimer.

Nous sommes mercredi, je ferai donc une tournée cet après-midi. Et comme les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés, je m’en vais l’imprimer moi aussi ! N’hésitez pas, c’est tout simple et très bon et si vous trouvez des variantes dans la composition ou les parfums, vous m’en direz des nouvelles !

Bon appétit !

[Recette] Ma petite brioche

[Recette] Ma petite brioche

Bonjour, bonjour !

J’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui je vous fais une confession : je suis une ourse. Tous ceux qui me connaissent la savent. Il faut venir me chercher en haut de mon donjon pour me voir.

Et par conséquent, je déteste faire les courses quand il manque quelque chose. Je préfère donc le fabriquer. Il en va de même pour la cuisine, et surtout pour le petit déjeuner que nous prenons en famille et qui reste un moment important de la journée.

Et quoi de plus gai qu’une brioche à partager ?

J’ai enfin trouvé une recette parfaite que je réalise plusieurs fois par semaine. Il a fallu du temps et pas mal d’expériences. J’étais un peu effrayée par le temps de lever et finalement, il m’arrive souvent de ne commencer qu’en fin de journée, pendant que je prépare le repas et de ne cuire les brioches que tard dans la soirée, voire le matin au réveil, embaumant toute la maison !

J’aime à me lever plus tôt pour profiter de ce moment comme je vous le disais ici, en réalisant par exemple une autre recette, de pancakes.

Voici ma recette en image :

Et vous, quel est votre petit déjeuner préféré ?

Ma petite recette de pancakes

Ma petite recette de pancakes

Depuis septembre, je me lève plus tôt que tous les membres de ma famille et outre le bonheur de voir le soleil se lever, de pouvoir éveiller mes neurones avant qu’ils ne soient sollicités par les 12000 questions philosophiques de mes enfants, j’ai aussi pris l’habitude de réaliser des pancakes trop bons et de réveiller tout mon petit monde grâce à l’odeur du crêtes et du café.

Il a fallu que je m’organise un peu mieux car le matin était une course jusqu’au départ à 8h10. Je prépare désormais la pâte à pancakes la veille, pendant le repas du soir. Cela m’évite du bruit un vaisselle supplémentaires avant de me coucher et tout est prêt à mon réveil. Je sors également les deux crêpières et les moules en silicones et le tour est joué.

Le matin, la pâte est onctueuse, elle créera des petits trous en cuisant qui la rendront aérienne et se rempliront de confiture de myrtilles ! MMMh, vous salivez ? C’est normal !

Voici donc en exclusivité la recette qui a fait fondre tout le monde. Vous m’en direz des nouvelles !

 

 

 

Le bonheur de voir le jour se lever

Mon petit déjeuner sans sucre, plein de couleurs !

Le petit déjeuner de mes enfants des étoiles

Accueillir mes petites frimousses endormies avec des pancakes traditionnels en forme de lune, de fusée et de cosmonaute : sourires garantis ! Pour réaliser ces formes originales, j’utilise des moules en silicones normalement destinés aux œufs sur le plat et découverts dans une boutique de cuisine.

Un peu de confiture partout, du jus de fruit ou du lait de soja au chocolat et c’est le bonheur pour commencer la journée.

[Recette] Sushi Kawaii, des sushi pour les enfants

[Recette] Sushi Kawaii, des sushi pour les enfants

A l’approche du Nouvel An chinois, je vous propose une recette asiatique pour enfants qui fait aussi office d’activité très sympa.

Chez nous, tous les samedi, c’est sushi pour les grands. Et plus nos enfants grandissent, plus il est difficile de résister à ces bonnes odeurs ! Pour que chacun puisse profiter de ces goûts originaux et participer à la confection, j’ai opté pour une version enfantine des sushi, pleine de mignonitude : les sushi kawaii.

En japonais, « kawaii » signifie mignon ou adorable, appliqué aux animaux ou aux personnes. Objets, peluches, personnages de dessins animés sont pourvus de petits yeux et de sourires craquants, comme Hello Kitty ou les Tsum tsum que vous connaissez certainement.

J’adore les bento, ces boîtes-repas pleines de poésie qui s’organisent autour de ces animaux tout mignons, entourés de végétation.

Tout est parti de ce dessin. Vous me connaissez, je dessine tous mes projets, futurs tableaux, gâteaux pour les anniversaires, newsletters et projets en tout genre ! Cette fois, j’ai couché sur le papier mes idées de sushi tout mimis avant de les réaliser.

Pour la recette de base, c’est simple :

250 g de riz rond arborio comme pour les entremets

1 feuille d’algue,

200 g de saumon cru

100 ml de vinaigre de riz

1 c.à.s de sel

1 c.à.s de sucre

100 g de fromage type St Morêt

Rincer le riz dans une passoire sous l’eau froide trois fois. Mélanger les grains sans les casser. Les placer dans une casserole avec le double de leur volume en eau et faire cuire à couvert jusqu’à l’absorption totale du liquide. Transférer le riz dans un saladier, ajouter le mélange vinaire de riz, sel et sucre et mélanger avec une spatule en bois. Laisser refroidir doucement (chez nous c’est sur l’appui de fenêtre !).

Découper des lanières d’algue et trancher les filets de saumon

Préparer le montage !

A vous de jouer en mélangeant vos ingrédients maintenant ! Commencez par deux formes de base : le sushi allongé classique et le triangle que vous décorerez selon vos envies. Petits judokas à bandeau, gentils personnages barbus, makis roulés au fromage, sushi au saumon, les possibilités sont nombreuses, laissez faire votre imagination.

Un repas sympa à partager entre petites mains, avec des ramequins de sauce soja sucrée et salée c’est le bonheur de la patouille ! Des goûts simples de poisson et de fromage, un bol d’edamame, de chou mariné ou de carottes, le tour est joué !

Et pour le bonheur des yeux, ces petites merveilles de couleurs et de détail en guise de défi. Je suis encore loin loin du but ^^

Alors, vous tentez votre chance ? C’est aussi joli qu’appétissant, non ?

Bon nouvel an chinois !

[Recette] Les jolis sablés de Noël

[Recette] Les jolis sablés de Noël

A l’occasion des fêtes qui approchent, je partage avec vous une recette de sablés facile à réaliser avec l’aide des enfants, agréable avec le café ou le thé à toute heure de la journée et pour toutes les occasions. Elle a fait la joie des miens en ce weekend où nous avons installé le sapin et les guirlandes ! Les sablés les plus grands ont été engloutis dès le petit déjeuner du dimanche. Fierté !

 

Ingrédients :

375 g de farine

1 sachet de poudre à lever

230 g de beurre à température ambiante

200 g de sucre en poudre

1 œuf

1 cuillère à café de vanille liquide

 

Instructions :

Tamiser ensemble la farine et la poudre à lever.

Dans un saladier mixer le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une pâte crémeuse, ajouter l’œuf et la vanille.

Mélanger les ingrédients secs et liquides en malaxant avec les mains pour former une grosse boule.

Placer cette boule dans un sac congélation au réfrigérateur au moins une heure.

Préchauffer le four à 180°

Au sortir du réfrigérateur, la pâte peut être devenue friable, réchauffez-la entre vos mains et étalez-la sur votre plan de travail ou sur une feuille de silicone en escomptant une épaisseur de 0,5 cm. Avec vos emporte-pièces, découpez des formes et déposez-les sur des plaques de cuisson préalablement chemisées de papier cuisson. Afin qu’elles se tiennent mieux, vous pouvez les refroidir quelques minutes au réfrigérateur avant de les enfourner. Cuire environ 10 minutes en surveillant la cuisson : les sablés doivent juste dorer. Une fois la cuisson terminée, sortez les sablés du four et laissez-les refroidir avec la feuille de papier cuisson sur une grille.

Lorsque les sablés sont refroidis, il est temps de passer au glaçage royal !

Mélangez 2 cuillères à café de citron (pour moi la moitié d’un galet surgelé), le blanc d’un œuf et 150 g de sucre glace. Lorsque la bonne texture, ni trop liquide, ni trop épaisse mais suffisamment opaque, est atteinte, répartissez le glaçage dans autant de saladiers que de couleurs désirées et ajoutez la pointe d’un colorant en gel ou en poudre dans chaque récipient.

Commencez par remplir la poche à douille munie d’une douille ronde extra fine avec du glaçage royal blanc et réalisez le contour des sablés. De cette manière le glaçage de remplissage ne pourra pas s’échapper. Réservez les sablés le temps que le glaçage durcisse, puis procédez au remplissage avec une douille plus large ou encore des sachets congélation dont vous aurez découpé un petit angle. Veillez à bien soigner la jonction avec le trait de contour. Je vous conseille d’utiliser un outil (chez moi une brochette en métal) pour étaler la couleur dans les coins.

Si vous désirez ajouter des décors à l’intérieur des surfaces unies deux options s’offrent à vous : soit vous ajoutez des motifs alors que le glaçage est encore liquide, auquel cas ils se fondront légèrement dans la couleurs principale (ici sur fond rose en haut à droite de la photo), soit vous les ajoutez après séchage, ils seront en relief (sur les sapins bleus).

 

Je vous avoue que je ne suis pas peu fière de mon glaçage, c’est la première fois qu’il est aussi réussi et que je parviens à réaliser des détails !

Happy !

Bonne dégustation !

Découvrez d’autres saveurs de sablés ICI