Collection hiver 2012 : des poupées kokeshi

Cet été, j’ai rencontré une toute jeune fille passionnée de poupées kokeshi. Dans sa chambre, il y en avait partout : des figurines, grandes, moyennes, petites, des porte clés, des tableaux, des puzzles, sur sa besace. Elle m’a fait l’honneur de me présenter toutes ses compagnes une par une et je l’ai suivie dans son monde merveilleux avec beaucoup de curiosité. Je lui ai promis – avec l’accord de sa maman – un triptyque de ces petites dames.

Depuis, je me suis informée sur les poupées kokeshi et j’ai décidé de créer une nouvelle collection inspirée de ce monde fascinant. Voici un extrait en avant première. Dans cette collection : des tableaux carrés (10 x 10 cm) représentant des triades, des foules ou des kokeshi seules, des poissons japonais, des motifs floraux, tout un programme !

 

Un peu d’Histoire

Les kokeshi sont apparues au Japon, il y a 150 ans, crées par les kiji-shi (en japonais : les artisans du bois) dans le nord de Honshū (la plus grande île du Japon). En effet, la région de Tôhoku était renommée pour ses sources chaudes et était par conséquent une région de tourisme. Les artisans locaux ont créé ces poupées pour les vendre comme souvenirs aux touristes japonais.
Les poupées sont à l’origine fabriquées en bois (de cerisier, poirier, cornouiller ou érable). La réalisation est longue et minutieuse. Le bois doit sécher pendant 1 an à 5 ans, pour que la matière soit idéale pour la sculpture. Il est ensuite scié à la taille désirée, puis pressé. Les poupées sont ensuite rabotées et tournées pour obtenir la forme voulue. Les kokeshi sont finalement peintes et décorées, puis recouvertes de plusieurs couches de laque. Les trois parties en bois d’espèces différentes sont assemblées. Il existe une centaine de types très différents de ces poupées, plus ou moins hautes, représentant des enfants, des jeunes filles.

Ces poupées japonaises traditionnelles sont constituées d’une tête et d’un corps cylindrique, symbolisant le vœu et le désir d’avoir un enfant en bonne santé. Ces jolies poupées japonaises en bois sont offertes, dans la tradition japonaise, pour déclarer son amitié ou son amour à la personne qui la reçoit. Dans une tradition parfois citée, les poupées auraient également servi comme ex-voto, en souvenir d’enfants disparus.

Aujourd’hui, les formes et le dessin des poupées ont beaucoup changé. Ils sont plus modernes, plus colorés, mais toujours aussi raffinés. Il existe d’ailleurs depuis 1954 un prix national japonais décerné à la plus belle poupée kokeshi créative de l’année.

Pour en savoir plus sur l’histoire des kokeshi
Une boutique

Voici la première de la collection. Il s’agit de l’élément central du triptyque, de part et d’autre les carrés sont turquoise. Ces poupées kokeshi seront bientôt rejointes par des geishas pour les adultes, et par des matriochkas… la suite bientôt, je retourne à mon atelier !

4 réflexions au sujet de « Collection hiver 2012 : des poupées kokeshi »

  • 13 septembre 2012 à 10 h 19 min
    Permalink

    C’est vraiment très beau ! Et merci pour l’histoire de ces jolies poupées 😉 Hâte de voir la suite…. Bisous !

    Répondre
    • 13 septembre 2012 à 20 h 15 min
      Permalink

      Merci Emilie, chez toi aussi il y a un penchant pour ces poupées adorables ?

      Répondre
    • 13 septembre 2012 à 20 h 15 min
      Permalink

      Merci Magali, j’y travaille, le triptyque sera visible bientôt, dans les couleurs de ton masking tape, d’ailleurs ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.