Que lisez-vous en ce moment #3

Un bon ami partage toutes ses lectures et aime comme moi l’éclectisme. Il me fournit ma drogue préférée et je lui fais confiance. Cette fois, il a beaucoup insisté pour que je lise L’histoire de Bone, de Dorothy Allison. J’ai dégusté ce livre, frémi, respiré chaque soir son air du sud, je l’ai refermé en sachant que je ne l’oublierai pas. Il s’est gravé quelque part. Toutes les critiques que j’en ai lu ne ressemblent pas à mon ressenti. Il est devenu mien.

En Caroline du Sud, dans un milieu défavorisé, une enfant, surnommée Bone car de silhouette fluette, décrit sa vie, sa famille composée de femmes fortes, débrouillardes, gouailleuses telles sa grand-mère, aux histoires troubles, à la vie de couple en dents de scie. Ses oncles, buveurs, forts en gueule, bagarreurs défendent leur tribu et soutiennent leurs sœurs. Bone est née de père inconnu, et c’est une disgrâce que sa mère, enceinte d’elle à 15 ans, ne supporte pas. Elle refait sa vie, une petite sœur naît, se remarie, mais son bonheur est de courte durée. Entre dans leur vie un personnage fascinant qui s’avère frustré, portant la blessure d’être déprécié par son père, et qui devient violent et malsain à l’égard de Bone.

Ma première impression et celle qui reste en refermant le livre, c’est la sensation d’être entrée dans un monde, une époque, des couleurs fanées et des odeurs. Des enfants qui jouent avec un rien dans la boue, des confitures qui cuisent, des robes imprimées, des hommes qui blaguent. Et une petite fille qui cherche le bonheur et s’interroge en grandissant. Tout à la fois protégée par sa famille et insuffisamment par sa mère, elle se construit en réaction face à ce qu’elle subit. Quoi qu’il arrive, elle continue de vivre, de chercher le plaisir, de croire qu’un autre avenir existe, tout en sentant la violence monter en elle.

J’ai beaucoup tremblé en pressentant une fin funeste, pleuré qu’elle se sente coupable, inquiète de la voir affuter ses armes. La fin m’a surprise et marquée. Je n’ai su qu’après que le roman était autobiographique et à dire vrai, ça ne m’intéresse pas particulièrement. Que le livre soit classé dans la rubrique « Inceste » chez Babelio me dérange, de même que les critiques centrées sur cet aspect. Je retiens de cette expérience que l’espoir est bien présent en chacun, que la recherche de sa personnalité se bâtit même dans les pires conditions et que l’on peut pardonner, à défaut de comprendre et d’accepter, simplement pour survivre. Ce que Cyrulnik appelle la Résilience. Un très beau livre, difficile, mais vrai.

histoire-de-bone

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Une réflexion au sujet de « Que lisez-vous en ce moment #3 »

  • 10 octobre 2015 à 9 h 30 min
    Permalink

    Merci pour le résumé, j’ai bien envie de tenter même si en ce moment j’évite tout ce qui peut trop m’affecter…. La lecture est de toute façon un enrichissement. Bon week-end

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.