Que lisez-vous en ce moment #7

J’espère que vous allez bien ? Reprise de la rubrique « Que lisez-vous en ce moment » ! Ici l’été a été propice à la lecture ! Dans le lit, le hamac, la chaise longue, couchée dans l’herbe, à la plage, à l’hôtel, dans le canapé, toutes les occasions sont bonnes. Cette fois, j’avais emmené des livres en plus de ma liseuse, l’occasion de découvrir des romans prêtés par les copines. J’aime ma liseuse car je la remplis de manière hétéroclite avant de partir : romans de science fiction classés série Z, policiers parfois douteux, romans romantiques, littérature contemporaine, tout fait farine au moulin, c’est un peu ma spécialité !

750020c27fa9eb74c5d788ccc3285d1aAu programme :

  • Stephen King : Tout est fatal et Cellulaire
  • Henri Laborit : Eloge de la fuite
  • Georges Sand : Valentine
  • Jean Failler : La cité des dogues et La régate du St-Philibert
  • Jiro Akagawa : Meurtres pour tuer le temps
  • Michel Serres : Petite Poucette
  • Isabelle Rozenn-Mari : Souviens-toi Rose
  • Robert Silverberg : Lettres de l’Altlantide et Thèbes aux cent portes

Dans le désordre et pour des raisons différentes, tous ces romans m’ont plu, mis à part « Souviens-toi Rose » où j’ai espéré une fin moins mystique, en vain.

Avec « Tout est fatal », Stephen King a montré tout son talent dans le fantastique. « Cellular » m’a moins plu en raison de cet effet de mode attaché aux zombies à l’heure actuelle. Peut-être me faudra-t-il le relire plus tard. Le début, comme à chaque fois, est génialement trouvé. Son livre « Ecriture » expliquait bien ce point de départ, cette accroche qui mène au bon roman.

Avec Henri Laborit, neurochirurgien, j’ai tenté la lecture analytique et anthropologique. Passionnant, mais épuisant le soir après une journée bien occupée ! Néanmoins, c’est un livre que je conseille, car il va à l’encontre des schémas actuels de pensée : se battre, réussir, pour privilégier une action honnie, la fuite pour se sauvegarder.

Le policier japonais de Jiro Akagawa, « Meurtres pour tuer le temps », est une pépite : enjoué, drôle, fin, on ne s’ennuie pas une seconde et la fin nous laisse un goût addictif. Je ne sais pas du tout comment il est tombé dans mes mains, mystère !

Après quelques semaines bretonnes, découvrir Carnac, la Trinité, Saint-Malo à travers les romans policiers de Jean Failler était très chouette. Mais je suis une plaie pour les copines qui partagent leurs coups de coeur, trop exigeante et pénible disons-le. Que Marie Lester, l’enquêtrice confonde Conseil Général et Conseil Régional m’horripile au plus au point, et quand l’auteur ose un « Autant pour moi », je bondis de ma chaise en renversant mon mojito à la fraise de Plougastel. Le côté misogyne est caricatural et agaçant et curieusement, le personnage principal reste auréolé de mystère, je n’ai pas pu me représenter cette femme, rien ne le permet. Il reste que les cordes des enquêtes sont bien ficelées et qu’on a plaisir à découvrir la vérité au fil des pages.

d3d819e6252c94d58d32e2081094e58f_cr

Retrouver le roman de science fiction en attaquant de vieux Silverberg sans prétention permet de se réjouir de jolies nouvelles. « Thèbes aux cent portes » m’a portée plusieurs jours durant. C’est du niveau d’un Clifford Simak, monde enchanteur ou dangereux, philosophie et réflexion. Simple, mais efficace. Loin derrière « L’homme dans le Labyrinthe » tout de même.

J’aime beaucoup Michel Serres et j’ai dévoré son opuscule « Petite Poucette » avec bonheur. Son enthousiaste vis à vis de l’avenir des générations actuelles est contagieux. On peut être épistémologue, féru de culture antique et ne pas être conservateur. En revanche, on sent que l’auteur aime les conférences et aime s’écouter, sa logorrhée est parfois lassante. Il reste que je le relirais volontiers et aime à le diffuser.

Enfin, je viens de terminer « Valentine » de Georges Sand. C’est le premier roman que je lisais d’elle, j’en suis encore toute étourdie. Je ne connais rien de sa vie et de son oeuvre et je suis ravie d’avoir commencé par un roman dont on parle peu et qui réunit déjà des aspects de modernité, de critique de la société de classes, de la place que les femmes y occupent, de la relation filiale entre femmes, de la sororité, de l’amour bien sûr. Le personnage principal est parfois un peu long et pompeux dans ses discours, mais la fin est nette et sans hésitation ! Ayant toute une série de romans de Sand dans ma liseuse (puisque tombés dans le domaine public), je vais continuer d’ouvrir doucement des portes pour aller à sa rencontre.

Un été hétéroclite si vous me permettez l’allitération !

Si vous aussi vous avez lu ces livres ou si vous avez des suggestions à me faire, je suis preneuse de tous vos avis ! Par ailleurs, je suis tentée d’organiser un swap de littérature et de thés, un échange de jolis colis, ça vous dit ?

d9492af74b3d911dbc385e006d33e55a-copie

10 réflexions au sujet de « Que lisez-vous en ce moment #7 »

  • 30 septembre 2016 à 14 h 19 min
    Permalink

    J’aime bien ce que tu dis de Georges Sand. J’ai vu une émission sur elle il n’y a pas longtemps à la tv et j’avais de lire ses romans. Je vais peut-être me lancer !

    Répondre
    • 9 octobre 2016 à 0 h 40 min
      Permalink

      N’hésite pas, je ne connais pas non plus son histoire, mais j’ai apprécié la découvrir par ce premier livre. J’hésite pour le prochain ! Tu me diras si tu as aimé ?

      Répondre
  • 30 septembre 2016 à 14 h 19 min
    Permalink

    Merci Isa, ça de plus dans ma PAL !

    Répondre
    • 9 octobre 2016 à 0 h 41 min
      Permalink

      Ah ça, c’est terrible de lire les copines, la PAL augmente à vue d’oeil !

      Répondre
  • 30 septembre 2016 à 20 h 13 min
    Permalink

    le swap c’est une belle idée ! oui moi ça me dit !

    Répondre
  • 5 octobre 2016 à 22 h 45 min
    Permalink

    Merci de toutes ces idées de lecture !!!j’ai lu dernièrement le voile de Téhéran !!!je te le recommande !!!
    Bises de Dany

    Répondre
    • 24 novembre 2016 à 10 h 09 min
      Permalink

      C’est un échange de colis qui peut contenir des livres sur un même thème, du thé, de bonnes choses pour passer un bon moment et faire découvrir à quelqu’un d’autre un monde ou une ambiance que l’on apprécie.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.