[Tutoriel] Peindre sur de vieilles feuilles de papier – P12

Les vacances se sont terminées. Celles de février ne sont pas mes préférées, mais les enfants avaient besoin de repos et rêvaient de pouvoir juste rester chez eux. Ce qu’ils ont fait, quand je le ne les obligeais pas à sortir pour découvrir une exposition. Quant au chat, il attendait impatiemment de retrouver sa tranquillité plusieurs heures par jour !

Le temps était propice aux expériences artistiques. Quand on dessine, on ne s’arrête jamais vraiment, les vacances sont juste un peu différentes.

Ces derniers jours étaient magnifiques, avec un vent épouvantable, mais le ciel était beau et l’air moins pollué que pendant les vacances. Nous avons donc profité de ce dernier weekend et de notre quartier parisien. Voilà une photo prise ce dimanche, juste avant de mettre en route mon projet qui allait devenir l’objet de cet article.

Voilà un moment que je voulais dessiner sur une page de roman vieilli. Le dilemme c’est déjà de trouver un livre à sacrifier. Pas une mince affaire. Surtout quand on revend tous les livres au magasin d’occasion et qu’on voue un culte aux livres restants… Comptez 20 minutes pour en dénicher un à sacrifier. Ouvrir le livre, le feuilleter pour choisir la page dont le texte ne comportera pas de mot illicite. Nous voilà 10 minutes après… Puis il faut décider du sujet… Et de la technique… 😅 Et ma foi, après un après midi de réflexion, je ne suis pas trop mécontente de cette première expérience 😄🙂🤗 patience et longueur de temps…

Voici donc ma participation au challenge Projet P12 qui ce mois-ci est :

Il vous faudra :

  • des feuilles un peu jaunies, roman ou livre de botanique
  • des feutres à alcool ou à peinture
  • des feutres à mine fine pour souligner

Mon lieu de rêve, c’est une maison féérique cachée dans les bois. Car pour être heureux, vivons caché. C’est à mon avis la meilleure manière de supporter ses contemporains ! Par petites touches successives

J’ai beaucoup aimé cette matière et cette technique, je ferai d’autres essais et ne manquerai pas de vous en parler, c’est certain.

J’ai hâte de découvrir les autres lieux de rêve des participantes. Retrouvez-les bientôt chez Miss Cata

Projet 52 photos en 2016 #12 ordre/désordre

Projet 52 photos en 2016 #12 ordre/désordre

Ola, bonjour amis des bottes rouges !

Je ne suis plus très assidu ! Enfin, disons que j’ai laissé passé la semaine 11, pas de vache à Paris, et pas d’idée de détournement du thème en tête. Tant pis. Une photo d’ordre donc, plutôt que de désordre, pas très zen à mon goût. Un sujet qui nécessite l’introspection, mais pas trop, j’aurais peur de me rendre à l’évidence, je suis donc psychorigide ? mais non mais non, j’aime bien le fouillis, mais modérément. Alors pour illustrer, voici une lumière crue dans mon atelier plein de bidons et de fioles, pour fabriquer des toiles philosophales…

IMG_5777 isabelle-dessine-moi-un-prenom

Le monde est bleu

Le monde est bleu

En ce moment mon monde est bleu.

Je détestais cette couleur, du moins, le bleu marine, le bien pensant, celui des jupes écossaises et des loden qui grattent, celui des souliers, du vernis social qui s’écaille inexorablement. Le bleu ciel ne trouvait pas davantage grâce à mes yeux, il me faisait penser aux chemises d’uniforme, au chemisier des bourgeoises modernes sur pantalon brique. Le bleu chic était en disgrâce.

Puis vint le bleu qui frôle les limites, le bleu des melanges, le bleu turquoise, le bleu outremer, le bleu délavé des portes de l’habitat cycladique, loin des bleus traditionnels. Des nuances puissantes quand elles sont en association avec d’autres couleurs qui font exister ce bleu immense et prometteur, le bleu et le noisette hippies, le bleu et fushia bohème, le bleu turquoise et le corail peps, pour une explosion des sens !

Dans ces bleus, j’ai trouvé des sensations cérébrales autant que primitives.

Alors qu’elles étaient pour moi des couleurs intellectuelles, j’ai abandonné mes constructions et lâché prise pour manipuler la matière sans pensée préalable. Gros pinceau, camion, rouleau, pots de peinture pour les murs, mélange de genres, de technique, de brillant, peu importait pourvu que sorte quelque chose de viscéral, sur de grands panneaux.

La collection bleue était née.

Tout d’abord encore un peu graphique et minimaliste

chapelle-saint-they-chambre-inspiration-bord-de-mer

bleu-turquoise-tableau-dessine-moi-un-prenom2

En arbre de vie aux feuilles d’or

bleu-turquoise-arbre-tableau-dessine-moi-un-prenom2

En marine

bleu-turquoise-mer-tableau-dessine-moi-un-prenom2

bleu-turquoise-mer-tableau-dessine-moi-un-prenom4

Et le bleu s’est imposé, d’autres tableaux sont en préparation, j’ai trouvé ma voie et les associations qui m’enchantent !

Pour finir, une planche d’inspiration et la décoration de ma chambre turquoise et corail, un air de vacances et de printemps, non ?

Et vous, que vous évoque le bleu ?

chambre-inspiration-bord-de-mer

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Venez nous rencontrer ! Vente privée à l’atelier

Venez nous rencontrer ! Vente privée à l’atelier

Quatre créatrices de bijoux, d’accessoires de mode, de décoration et une photographe vous accueillent pour un après-midi détente et découverte à l’atelier.
Prenez le temps d’un thé ou d’un café et faites vous plaisir ♥

Sacs et accessoires : Quelque Chose dans l’R
Bijoux : Les bijoux de Mala
Décoration en maille : L’Atelier Carré
Peinture et objets : Dessine moi un prénom
Seule ou en famille, immortalisez l’instant sous l’oeil avisé dAngélique Marescot Photographe

De 14h à 18h au 14B Bvd Henri IV (entrée par le 22-24)
Téléphone Isabelle Bradfer-Burdet : 06.85.26.26.89

vente-privee-atelier-23-05-2015

Je me réjouis de vous rencontrer. N’hésitez pas à relayer l’information afin que le moment soit réussi 🙂 Merci !

isabelle-dessine-moi-un-prenom

Commander et recevoir un grand tableau personnalisé chez vous

Commander et recevoir un grand tableau personnalisé chez vous

Depuis la rentrée, j’ai peint des tableaux de plus en plus grands, par envie, pour renouer avec mes anciennes amours, et parce que vous me le demandez. Et j’en suis ravie. Mais voilà, gérer une boutique en ligne implique de vous expédier vos précieuses commandes. Et quand elles sont très grandes, les choses se compliquent. Pour éviter que les tableaux ne soient endommagés au cours du voyage et par les manutentionnaires de la poste, il convient de les emballer soigneusement. Quelle est alors la solution ?

Avec du papier kraft épais, du contreplaqué et une bonne épaisseur de carton à soufflet :

IMG_2352_cr
IMG_2354_cr
IMG_2355_cr

Pour l’expédition, je vous offre les frais de port pour les commandes dépassant 80 € Il s’agit d’un envoi en colissimo, remis contre signature du destinataire et assuré bien entendu. Je vous communique le numéro de suivi et confie vos mail et numéro de portable pour que vous puissiez être joint pour recevoir le colis.

Voici un tableau de grandes dimensions (châssis de 40 x 100 cm) bien emballé et prêt à partir ! Je ne vous cache pas que j’ai eu peur pendant 48 heures avant qu’il n’arrive à bonne destination. Il est arrivé en bon état, intact, et sa destinataire mystère a pu le découvrir et l’exposer. Et non, je ne vous le montrerai pas, car il sera offert le mois prochain. Je sais, c’est frustrant.

Si vous désirez commander un tableau, pour une naissance, la décoration d’une pièce, un mariage, n’hésitez pas à me contacter et à m’envoyer des photographies des lieux pour un projet 100 % sur-mesure.

adresse-dessine-moi-un-prenom isabelle-dessine-moi-un-prenom