[DIY] Comment peindre un casier à tiroirs en bois – P12

[DIY] Comment peindre un casier à tiroirs en bois – P12

Il y a quelques semaines, j’ai trouvé un casier en bois à tiroirs en bois brut chez Leroy-Merlin. J’ai tout de suite imaginé qu’il pourrait servir pour les tout petits objets que collectionne mon fils aîné (petits dinosaures, billes, épées et pistolets de playmobil), vous savez toutes ces petites choses que vous trouvez sur votre chemin quand vous êtes pieds nus et que vous traversez la chambre des monstres en pleine nuit parce qu’ils ont fait un cauchemar ?

Puisque la chambre des garçons est enfin refaite avec des couleurs vives, j’ai opté pour un thème américain, copié sur le tissu de la couette de mon fils qu’il adore. C’était l’occasion de participer au challenge du P12 mené de main de maître par Miss Cata, avec cette illustration de la route 66 !

 

 

Cette Route 66 (officiellement US Route 66) est une ancienne route américaine qui reliait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie), entre les années 1926 et 1985 aux États-Unis.

Sa longueur a beaucoup varié au gré des années et des remaniements de son tracé. Les Américains la surnomment The Mother Road ou Main Street USA.

La Route 66 a été officiellement déclassée en 1985. Si elle n’a plus d’existence officielle, elle conserve un caractère mythique et est sans doute la plus connue des routes américaines. Depuis le début des années 1990, des mouvements se sont créés pour assurer sa préservation, et les initiatives visant à y développer le tourisme sont de plus en plus nombreuses. La route est ainsi à nouveau fléchée à plusieurs endroits sous le nom Historic Route 66.

 

 

 

Voici les casiers vierges tels que vous pouvez les trouver dans les magasins de bricolage ou de loisirs créatifs :

Comment procéder ? Recouvrez l’ensemble du casier et des tiroirs avec une première couche de peinture ou, de préférence, du Gesso, un apprêt tous supports. Utilisez par exemple un pinceau de qualité de base, type pinceau brosse assez large. Choisissez des couleurs acryliques, en tube ou en pot (s’il vous reste des fonds de pot de peinture pour les murs, c’est également parfait).  Utilisez un large pinceau lisse et pas d’eau, surtout si vous n’avez pas de Gesso.

J’ai peint le casier en rouge vif, puis alterné les couleurs pour les tiroirs : blanc, rouge et bleu. Chaque élément a nécessité deux couches de peinture, c’est un peu fastidieux et long, je vous l’accorde.

Appliquez ensuite le décor voulu, soit avec un pinceau fin, soit avec un crayon à peinture (type Posca).

Je me suis inspirée du patchwork et de la passion actuelle de mon fils pour les Etats-Unis et les voitures : étoiles, lignes, blasons et panneaux autoroutiers.

Une fois les éléments peints, vaporisez du vernis en aérosol. Ce sera ainsi plus facile de nettoyer la poussière.

 

 

Amusez-vous à imaginer ce que vous auriez envie de faire, comment dépasser la simple juxtaposition de cubes. Mon fils a beaucoup apprécié les casiers et les a déposés sur son bureau, avec ses trésors préférés, ses pirates et chevaliers, loin des mains curieuses de son petit frère.

Ambiance chaude et propice au voyage, non ?

Un jour, maman, je serai cowboy aux Etats-Unis !

[DIY] Projet P12 – Le triangle des Bermudes

[DIY] Projet P12 – Le triangle des Bermudes

Chaque mois, notre équipe de créatrices du P12 vous fait voyager autour du monde !

Cette fois, Miss Cata nous propose un thème plutôt qu’un pays : le triangle des Bermudes. Comprendre par là le Pays des Merveilles, le Pays imaginaire,  le Pays de la magie ou l’envers du décor.

Pour cette thématique, j’ai regardé du côté de Harry Potter, qui nous a portés cet été avec les enfants et dont nous avons fait le thème d’un anniversaire mémorable. La saga Harry Potter est un peu comme le triangle des Bermudes, le monde réel confronté à une intrusion du fantastique, l’irruption du passé et de modes désuètes dans l’époque contemporaine, mais caché, presque introuvable.

En vous présentant ma réalisation, je dévoile également avec son accord un petit bout d’un super swap auquel j’ai participé avec Jessica Tastrophes, alias Miss Cata.

J’avais fait l’acquisition d’un ensemble de quatre tableaux accrochés par des cordes sur le site du Géant des Beaux arts. Un polyptyque, un tétraptyque ou un quadriptyque, même si le terme n’existe pas ! Bref, un bidule que j’avais envie de décliner selon les saisons ou tout ensemble rythmé en quatre parties.

Finalement, j’ai voulu faire apparaître quelque chose sans le montrer, le suggérer en en faisant le tour.

J’ai opté pour des couleurs assez sombres qui représentent l’univers de Harry Potter, voici l’ensemble :

Tout d’abord, en panneau 1 : Hagrid qui arrive dans le ciel étoilé à moto pour déposer son précieux petit colis chez l’oncle et la tante de Harry. C’est un tableau inspiré d’une aquarelle pêchée sur Pinterest et librement interprétée.

Le panneau 2 représente le symbole des reliques de la mort : la cape d’invisibilité, la pierre de résurrection et la baguette de sureau, dans un paysage de montagnes.

Le panneau 3 est le patronus de Harry, celui qui lui permet de faire fuir les détraqueurs.

Le panneau 4 est l’école Poudlard, lieu mythique où tout commence et se termine, de l’apprentissage de la magie, à la mort de Dumbledore et à la victoire des bons contre Voldemort.

Du point de vue de la réalisation :

C’est un format assez rigolo, épais, mais pas facile du tout à manipuler !

Le châssis le plus simple à peindre est le dernier. Entre les deux, ben c’est pas facile du tout de trouver un équilibre et de répartir toutes les cordes, d’attendre que le premier sèche pour passer au second et ne pas finir avec de la peinture sur les genoux. Il faut donc : des crayons aquarelle pour le dessin préparatoire, de la peintre acrylique, pour moi Outremer et blanc et beaucoup de patience !

 

Ebauche au crayon aquarellable du dessin de Hagrid à moto pour le premier panneau.

 

 

Peinture acrylique sur l’ensemble des panneaux.

 

Voilà l’ensemble terminé.

Je vous présenterai bientôt l’ensemble du swap Harry Potter, mais ce sera l’objet d’un autre article !

En attendant, vous pourrez découvrir tous les défis de ce P12 sur le blog de Miss Cata

Belle semaine à vous !

 

 

 

[DIY] Projet 12 #Afrique

[DIY] Projet 12 #Afrique

C’est avec plaisir que je rends ma copie pour le projet 12, projet créatif animé par Miss Paillettes & Catastrophes ! En ce moment, je n’ai pas toujours d’idée pour créer des tutos et le défi mensuel me booste agréablement. J’ai beaucoup plus hésité en revanche, alors que pour l’édition précédente sur l’Europe j’avais sauté sur ma première idée.

Cette fois, le sujet choisi était l’Afrique.

Je visualisais de la chaleur, du jaune, des animaux sauvages, mais je ne désirais pas peindre. Je voulais une technique et une apparence originale.

C’est pourquoi j’ai opté pour une déco 3D sous la forme d’une boîte à suspendre.

A partir d’un boîte ronde en aggloméré, je me suis bien amusée !

 

Il vous faudra :

  • une boîte ronde en aggloméré ou en papier mâché
  • des feuilles épaisses de couleur (blanc, noir)
  • de la peinture jaune
  • des ciseaux, de la colle, un cutter

 

Dans un premier temps, peindre l’intérieur de la boîte en jaune primaire. Laisser sécher.

 

Puis, découpez un demi disque blanc pour former le soleil des tropiques.

 

Le coller. Nous avons la ligne d’horizon !

 

Découpez ensuite un arbre (d’abord le tronc et les branches, puis le feuillage), puis des oiseaux, une girafe de profil et tous les animaux que vous voudrez. J’ai ensuite découpé un autre tronc que j’ai encastré en haut et en bas, en pratiquant une incision dans la boîte.

Puis, j’ai collé le feuillage, cette fois à l’extérieur. On a ainsi une impression de perspective et de relief.

Et voilà, le tour est joué. J’ai ensuite ajouté une suspension en suédine.

Ce soir mon petit loup était ravi de découvrir cette nouvelle déco !

Je n’ai pas pu ajouter de paillettes, alors je dédie ce défi créatif à Chloé qui a rejoint les étoiles bien trop tôt.

[DIY] Projet 12 créatif #Magie de Noël

[DIY] Projet 12 créatif #Magie de Noël

C’est un peu la course pour vous présenter mon tutoriel de Noël mais rien n’est perdu, c’est encore le mois de décembre pendant deux jours !

Je ne sais pas pour vous, mais ici, la magie de Noël, c’est surtout la décoration, et en priorité celle du sapin. Il reste en place de la mi-décembre à mi janvier.

Cette année, j’avais envie d’innover, et après avoir tenté les boules recouvertes de tissu, j’ai décidé de les peindre à la main. Vous connaissez peut-être déjà les boules d’ornement en carton disponibles dans les magasins de loisirs créatifs ? Avez-vous pensé à les décorer ?

Pour ce faire, vous aurez besoin :

– de peinture acrylique

– de pinceaux

– de stylos à peintre type Posca

– de vernis en spray

 

Commencez par peindre les boules de couleurs vive.

Appliquez deux couches d’acrylique au minimum, sans eau.

(ouh, la tête de mon atelier ^^)

Choisissez un motif à reproduire sur chaque boule.

Ce peut-être un thème de Noël, des animaux, des formes géométriques, tout ce que vous voudrez.

J’ai opté quant à moi pour un thème bohème et des fleurs issues des tissus gipsy : pivoines, feuilles, fleurs et de jolies oppositions de couleurs.

Munissez-vous de crayons à peinture de type Posca, et retroussez vos manches, il vous faudra de la patience !

 

Turquoise et bleu sur rose, turquoise sur rouge, rouge sur vert, rose sur vert acide, je me suis bien amusée !

Une fois terminées, suspendez les boules et laissez la peinture sécher avant de passer du vernis en spray sur chacune, dans un endroit bien aéré.

 

 

Il ne vous reste plus qu’à suspendre les boules dans votre sapin !

Bluffant, n’est-ce pas ?

Retrouvez les participations au défi créatif de Miss Paillettes et catastrophe sur son blog Miss Cata

Des bougeoirs poétiques pour décorer votre intérieur

Des bougeoirs poétiques pour décorer votre intérieur

Créez une ambiance zen dans votre intérieur grâce à mes bougeoirs peints à la main.

Inspirés du thème de la mer, ils apporteront une touche d’évasion et de douceur en gris pâle et gris anthracite, en bleu paon, en bleu clair et en saumon.

Dans votre chambre, votre séjour ou votre salle de bains, une bougie allumée apportera douceur et confort.

Imaginez votre bougeoir autour de votre baignoire, ou sur une table basse pendant vos séances de relaxation.

En bois léger, le bougeoir est cubique et percé d’une vasque pour accueillir la chandelle. Toutes les faces sont peintes de manière différence, sur le thème de la mer. Chaque pièce est unique.

Dimensions 8 cm de côté

Bougie standard fournie

Création originale Isabelle Bradfer-Burdet