[P12] La peinture au gros sel

Après la gourmandise, le lieu de rêve, la créature fantastique, ce mois-ci le Projet 12 prévoyait que nous plancherions sur une autre facette de notre personnalité :

Bien qu’étant du signe astrologique de la balance et donc de l’élément Air, je me sens plutôt fille de l’Eau. C’est mon élément, depuis le bain avec charlotte sur la tête, aux cours de natation, jusqu’aux longueurs dans la mer déchaînée les jours de tempête.

Puisant dans cette idée de l’eau et de la mer, j’ai eu envie d’essayer pour la première fois une technique que les instituteurs connaissent bien pour la mettre en pratique en maternelle : la peinture au gros sel.

Le matériel b’est pas très compliqué : une feuille de papier 300 g, de la peinture aquarelle ou de la gouache, du gros sel (de Guérande pour nous), de l’eau et des pinceaux.

Appliquez du scotch sur la feuille pour délimiter la surface à peindre, puis humidifiez-la.

Passez plusieurs couches de peinture plus ou moins épaisses.

Disséminez du gros sel irrégulièrement sur la surface, de haut en bas.

Admirez les effets surprenants que provoque cette réaction ! Le gros sel absorbe la peinture, parfois jusqu’au papier, et laisse des endroits plus sombres entre chaque surface absorbée.

Laissez ensuite sécher puis ôtez le gros sel.

Et voilà !

On y voit selon les gens des choses différentes. Moi j’aime y voir de l’eau. Alors j’ai fait la même chose dans la partie haute et inversé l’intensité des couleurs.

Mon amoureux, une petite bicoque, des rochers accidentés, la mer, un livre et de quoi dessiner, le bonheur !

Si vous voulez rejoindre le challenge du P12 (12 mois = 12 défis créatifs), venez sur le groupe Facebook vous présenter.

Et pour vous convaincre, venez donc voir les autres participations sur le blog de Miss Cata

[DIY] P12 – Si j’étais une couleur

En 2019, le projet P12 sera un portrait chinois à 12 facettes. Parler de soi, mais à travers des mots et des images, j’adore le concept. Dessiner les contours d’une personnalité c’est une jolie idée.

Pour le P12 de janvier, il fallait choisir UNE couleur.

Oulà, pas évident ça ! Voire impossible. J’avais opté pour du bleu, du turquoise profond, comme la mer, joyeux, vitaminé, symbole de douceur, mais aussi de réflexion. C’est une couleur qui me fait du bien, qui me donne envie d’évasion, mais aussi de concentration et de création. Celles des vacances, mais aussi du travail.

Tout allait bien jusqu’à ce que je découvre le matériel dont je disposais et l’urgence de publier en janvier (ben oui, c’est le dernier jour, je suis un peu charrette). Donc, du bleu il y a, mais pas en si grande quantité que je l’aurais voulu !

Je vous propose un tutoriel « Fabriquer une Maison de petite souris »

Matériel

  • Boîte en métal
  • Feutrine de couleur
  • Feuilles papier de couleur (Toga pour moi)
  • Tissu
  • Laine rose et noire
  • Colle

Coller des feuilles de papier pour décorer les deux parties de la boîte de notre petite souris.

Préparer le couchage : confectionner de petits coussins en tissu et un sac de couchage en feutrine (pour moi du rose, à défaut de bleu ^^).

Découpez les pièces de la souris : deux parties arrondies pour le corps et les membres et les oreilles. Coudre à la machine et retourner, puis ajouter les oreilles à la main.

Broder les détails : yeux, moustaches et petit nez rose.

Quelques ustensiles plus loin, notre souris s’est aménagé un loft :

Au programme : lecture des fables de La Fontaine, bain moussant et pique-nique gourmand sur le pouce !

Chat et souris : la rencontre !

Et quand vous entendez : « Oh maman, c’est trop chou, je vais dormir avec elle ! » je crois que c’est gagné.

Finalement, Maman est une souris bleue (mais pas seulement) !

Je suis contente d’avoir relevé ce défi avec cette création qui me tenait à cœur. J’aime l’idée d’un jeu tout-en-un bien caché et qu’on peut emmener partout. Et vous ? Vous aimez les petites boîtes surprise ?

Pour découvrir les autres participations, je vous invite à découvrir le blog de Miss Paillettes et catastrophes

Réaliser un arbre de vie à ma façon

Pendant les vacances d’été, Hélène, institutrice à l’Ecole Marcel Buhler de Blois, m’a fait part de son projet pour sa classe à la rentrée : travailler
sur l’album « Mama Miti mère des arbres » et faire peindre à ses élèves les arbres que Wangari a permis de planter mais à la manière de plusieurs artistes, dont la mienne, celle de Dessine-moi un prénom.

Depuis quelques années, en cours d’Arts plastiques, Hélène présente des peintres et leur œuvre en suggérant de comprendre et d’imiter leur style.

J’ai été émue et enchantée par cette idée, et un peu intimidée aussi ! Participer à la rédaction d’une fiche d’histoire de l’art sur soi-même, c’est quand même super étrange il faut avouer.

Hélène m’a dit quelques temps après que les enfants étaient ravis de travailler sur un peintre, mais surtout pour une fois, sur un peintre vivant ! (rires) Elle a choisi de leur montrer surtout les arbres de vie à pois, la collection de 2017 et de les inciter à réaliser leurs propres peintures.

Voici leur résultat, je le trouve splendide, plein de vie et de joie. C’est ce que représente aussi l’arbre de vie : un tronc solide et des feuilles vives, témoins de toutes nos expériences. Certains arbres de la forêt sont sérieux, dans des camaïeux très proches et d’autres plus contrastés. On sent bien que les groupes sont constitués de personnalités très différentes.

Merci Hélène pour cet exercice qui m’a beaucoup touchée.

J’espère que vous vous êtes beaucoup amusés et que vous peindrez des arbres lorsque vous en ressentirez l’envie ou le besoin !

[DIY] Projet P12 – Un safari en Australie

[DIY] Projet P12 – Un safari en Australie

Chaque mois, notre équipe de créatrices du P12 vous fait voyager autour du monde !

Cette fois, nous vous emmenons en Australie.

Et pour ça, quoi de mieux qu’un équipement d’aventurier à réaliser avec les enfants ?

 

Le matériel :

Trois rouleaux de papier toilette en carton

Un bouchon de liège

Du masking tape

De la peinture acrylique et un pinceau

Un lacet de chaussure ou un ruban

De la colle, des ciseaux, un cutter

Du carton

Un feutre marron

Une feuille cartonnée pour imprimer le fichier PDF à télécharger

 

 

Découper l’un des rouleau dans la longueur, puis en trois morceaux identiques.

Coller deux des morceaux à l’extrémité des rouleaux entiers et combler l’espace restant avec des petits morceaux prélevés sur le tiers restant.

Voici nos jumelles.

Coller le bouchon de liège entre les deux cylindres pour former les jumelles et laisser sécher.

Choisir une peinture acrylique, marron, beige, vert, noir, comme vous voulez, pour rester dans l’idée du voyage, ou du papier patch à coller.

N’hésitez pas à passer plusieurs couches successives pour obtenir une belle surface.

Dégainez le masking tape et décorez vos jumelles.

Hop, vos jumelles sont presque terminées !

A l’aide d’un lacet ou d’un ruban, formez la sangle : collez le lacet à l’extrémité des deux cylindres et soignez l’apparence en ajoutant du masking tape.

Nos jumelles sont terminées.

Et si nous passions à la conception de la valise ?

Découpez une forme de valise à poignée, symétrique, que vous plierez simplement en deux.

Avec un feutre, dessiner les coins et les sangles en cuir.

Imprimez ensuite le fichier PDF sur une feuille cartonnée et découpez les images soigneusement.

Collez les images sur la valise et voilà, c’est terminé !

Un passeport pour le voyage, une carte d’embarquement pour l’avion, la valise et les jumelles, votre loulou est prêt à partir à l’aventure !

 

Il a fière allure, notre aventurier, non ?

Retrouvez les autres participantes sur le blog de Miss Cata.

Je vous souhaite un bel été et de bons moments de création avec vos enfants.

[DIY] Anniversaire Star Wars – Le TIE Fighter et l’étoile de la mort

[DIY] Anniversaire Star Wars – Le TIE Fighter et l’étoile de la mort

Cette année, mon petit dernier, qui n’est plus si petit, a décidé d’adopter le thème d’aniversaire Star Wars comme son frère il y a peu de temps. C’était un peu frustrant pour moi d’avoir déjà une bonne partie de la déco, mais sympa aussi de chercher à améliorer le buffet et d’innover avec les activités à proposer aux invités. Ma fille, son aînée de 3 ans, avait décidé de mettre la main à la pâte et de m’aider. C’est donc une opération à 4 mains !

Nous avions envie de quelque chose de simple et de rigolo à réaliser et nous nous sommes lancées dans la réalisation de l’un des vaisseaux de chasse du film, le TIE Fighter, et parties sur notre élan, nous avons créé aussi l’étoile de la mort.

Voici la bête !

 

Et voici les outils dont vous aurez besoin :

  • des boules en polystyrène (pour nous 7 cm de diamètre)
  • de la peinture acrylique noir et blanche
  • des trombones de grand format
  • une feuille de papier épais noire
  • un crayon feutre ou Posca gris
  • des ciseaux, une règle, un crayon blanc et un pinceau

Pour la mise en oeuvre, suivez le guide : divisez la feuille en carrés tracés au crayon pour pouvoir effacer les traits :

Dans chaque carré, délimitez un hexagone et les parties à découper en hachures :

Découpez soigneusement les hexagones qui deviendront les ailes du vaisseau :

Sur les ailes, tracez au feutre l’armature en gris suivant l’exemple de la première image. Laissez sécher.

Maintenant, nous sommes prêts à peindre la boule qui formera le corps du TIE fighter : pour ne pas en mettre partout et faciliter la préhension de la boule, je vous conseille de la planter sur un trombone ouvert. Préparez le gris avec la peinture blanche et la peinture noire et recouvrez toute la surface. Puis laissez sécher dans un bol.

Quand toutes les parties sont sèches, prenez un trombone et coupez-le à l’aide d’une pince à bijoux pour former 2 boucles distinctes :

Il ne vous reste plus qu’à planter les deux parties du trombone dans les ailes et à la fixer sur la boule. Enfin, vous pouvez peindre le cockpit du vaisseau au feutre gris. Et voilà, le tour est joué !

Anniversaire Star Wars Activité Tie Fighter

Anniversaire Star Wars Activité Tie Fighter

Pour faire bonne mesure, nous avons également réalisé une étoile de la mort sur le même principe. Et voilà la décoration. On peut également opter pour une déco suspendue avec un fil de nylon.

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Le gâteau des 7 ans de l’anniversaire Star Wars

Anniversaire Star Wars May the force be with you Dessine-moi un prénom

Voici le buffet de cet anniversaire : affiche, ballons noirs et blancs, biscuits en forme de vaisseaux (Oréo) et de sabre lasers (Mikado), sans oublier le Yoda Soda et la Vadorade ! Retrouvez tous ces éléments détaillés, ainsi que les printables dans l’article Anniversaire Thème Star Wars.

May the force be with you !