Une visite au musée d’Orsay

Une visite au musée d’Orsay

Hier, avec des amies créatrices, je me suis rendue au Musée d’Orsay que je n’avais pas vu depuis 16 ans. Une aventure en soi qui m’a fait redécouvrir ma ville via les quais de Seine, les îles, et ce lieu exceptionnel. Le musée d’Orsay n’est pas comme les autres à mon sens : il est vaste, mais il n’est pas bondé, les collections sont bien réparties, sur 5 niveaux, mais chacune d’entre elles présente un nombre limité d’oeuvres, bien aérées. Enfin, et surtout, c’est le musée qui présente le plus de peintres symbolistes à Paris. Pour beaucoup de visiteurs, c’est la collection des Impressionnistes qui prime mais pour moi, c’est la présence d’oeuvres majeures de Gustave Moreau, Burne Jones, Puvis de Chavannes ou Maurice Denis.

Les symbolistes, dont font partie les Pré-Raphaélistes anglais, prônent le retour à l’artisanat, à l’art sur commande (à l’instar de William Morris) et à la transcendance grâce à la mythologie antique et médiévale. Utilisant la tendance réaliste contemporaine, ils allient la représentation des personnages réalistes et les sujets plus élevés. Ils ne représentent pas la nature et encore moins la nature humaine pour elles-mêmes, mais pour illustrer les élans de l’âme et faire rêver.

musée-d'orsay-1

« Le musée a pris place dans l’ancienne gare d’Orsay, un édifice construit pour l’exposition universelle de 1900. Le bâtiment est, en quelque sorte, la première « oeuvre » des collections du musée d’Orsay qui présente l’art des quelques décennies qui s’écoulent entre 1848 et 1914″.

musée-d'orsay-2

La vue depuis l’intérieur du musée, à travers l’horloge. On aperçoit le Sacré-Coeur et Montmartre.

burne-jones-roue-de-la-fortune

La roue de la fortune, par E. Burne-Jones (1883) La composition avec cette roue gigantesque est osée. J’aime les corps de Burne Jones, ce canon de 1/8e (la tête devrait représenter 1/7e du corps selon le canon de Vitruve), le dessin des drapés qu’il réussit à rendre en peinture et son inspiration mythologique. Il y a peu d’oeuvres de l’auteur à Orsay, j’ai été marquée par l’exposition organisée en 1999 dont je possède le catalogue, une merveille ! La sirène, Le roi Cophetua et la mendiante… Je lui dédierai un article pour vous le présenter !

gustave-moreau-orphee

Gustave Moreau, Orphée (1865). C’est, avec Burne Jones, mon peintre préféré. Je lui envie ses ambiances mystiques, son choix de thèmes, et sa maîtrise des couleurs, des carnations, des tissus, tout en somme ! C’était un très bon dessinateur (ses esquisses sont conservées dans sa maison natale devenue musée éponyme) et un peintre qui réalisait à la fois des morceaux sur un style « pompier » et des arrières plan violents, colorés, pleins de force. Il a l’audace de créer des scènes mythologiques qui n’existent pas, comme ce tableau où une jeune femme se recueille sur la tête du poète Orphée, dépecé par les Ménades. Une tranquillité qui invite à la réflexion.

gustave-dore-enigme

L’Enigme de Gustave Doré (1871). Connaissez-vous Gustave Doré ? Ses gravures pour illustrer la Bible, Le petit Chaperon rouge ? Lors de la guerre contre la Prusse, l’artiste était outre Manche où il a peint trois toiles sur le thème de la défaite. Ici Paris en flammes, avec au premier plan des corps et un couple, personnage ailé et Sphinx. Comme une méditation sur les origines de la guerre. Je ne connaissais pas ses peintures et elles me touchent encore davantage que ses gravures.

Je vous décrirai encore volontiers les oeuvres de Maurice Denis, de Toulouse Lautrec qui m’ont marquée. Cette visite m’a fait beaucoup de bien et je pense que mes prochaines peintures en seront inspirées ! Quel plaisir de laisser aller sa pensée, de retrouver ses connaissances, d’échanger avec d’autres personnes passionnées, de critiquer, de découvrir, de se rassasier. Mais la suite la semaine prochaine après la visite du Musée Gustave Moreau. Et vous, le symbolisme vous parle ? connaissez-vous le Musée ? Je vous souhaite bon vendredi et bon weekend !

isabelle-dessine-moi-un-prenom

52 semaines en photos #7 vers le bas

52 semaines en photos #7 vers le bas

Une nouvelle semaine s’ouvre dans le projet 52 inauguré par Carole du blog Les bottes rouges. J’ai beaucoup aimé le thème précédent, par la fenêtre, une belle occasion de découvrir des ouvertures ouvragées, des paysages enchanteurs, des effets de surface, toutes sortes de « passages ». J’ai découvert à cette occasion l’effet bokey et appris comment le réaliser sans qu’il soit dû au hasard, grâce à la vidéo du blog Tonton Photo. Merci à toutes pour vos commentaires, je sens que je vais progresser grâce à vous et au challenge.

Cette fois, le thème choisi est #vers le bas. J’ai hâte de découvrir toutes vos interprétations !

p15sem7

Voici la mienne, une photo prise depuis la terrasse de l’Institut du Monde Arabe. On y voit l’esplanade pavée formant des carrés emboîtés qui répondent aux moucharabiehs munis de cellules photoélectriques qui ornent la façade du musée. L’intérêt de la vue tout en haut réside plutôt dans la perspective sur Notre Dame et tout au loin, le Sacré-Coeur, mais j’aime la vue vers le bas, et l’idée que les passants marchent sur les formes géométriques tellement grandes qu’ils n’en ont pas conscience.

sem7

Je vous souhaite une bonne semaine et une bonne Saint-Valentin. Je suis sûre qu’à cette occasion les scrappeuses réaliseront des cartes uniques. Voici la mienne, un arbre à coeurs à imprimer chez soi 😉 A très vite !

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[Cities – Paris] Housse de carnet de santé

[Cities – Paris] Housse de carnet de santé

cities-paris-Produits housse carnet+prix

housse-carnet-santé-devant

Une housse originale pour protéger le carnet de santé de bébé. Cette housse fera un cadeau de naissance idéal, à compléter avec un bavoir ou une guirlande fanions assortie !

Cette pièce unique dessinée par ‘Dessine moi un Prénom’ est cousue par ‘Le petit monde de Claralily’.

Le tissu illustré a été imprimé en France, sur du coton biologique, avec des encres végétales.

Disponible en boutique au prix de 20 €

Produits Collection Cities-b

isabelle-dessine-moi-un-prenom

[Cities – Paris] Guirlande de fanions

[Cities – Paris] Guirlande de fanions

cities-paris-Produits guirlande+prix

guirlande-cities-pliéeUne jolie guirlande en tissu pétillant qui égayera la chambre de bébé.
La guirlande est composée de 8 fanions de tissus colorés et assortis, et mesure environ 2 mètres de long.

Cette pièce unique a été cousue par ‘Le petit monde de Claralily’. Elle complète la collection Cities imaginée avec ‘Dessine moi un Prénom’

Disponible en boutique au prix de 21 €

Produits Collection Cities-b isabelle-dessine-moi-un-prenom

[Cities – Paris] Bac de rangement de couches

[Cities – Paris] Bac de rangement de couches

cities-paris-Produits rangement couches+prix

bac-couches-dessus

Un bac de rangement de 26Lx13lx15h cm, des dimensions pratiques pour ranger les couches…

A poser sur la table à langer ou dans la salle de bain pour y ranger les couches, les lingettes et les crèmes et avoir tout sous la main !

Cette pièce unique dessinée par ‘Dessine moi un Prénom’ a été cousue par ‘Le petit monde de Claralily’.

Le tissu illustré a été imprimé en France, sur du coton biologique, avec des encres végétales.

Disponible en boutique au prix de 32 €

Produits Collection Cities-b isabelle-dessine-moi-un-prenom