Une visite au musée d’Orsay

Hier, avec des amies créatrices, je me suis rendue au Musée d’Orsay que je n’avais pas vu depuis 16 ans. Une aventure en soi qui m’a fait redécouvrir ma ville via les quais de Seine, les îles, et ce lieu exceptionnel. Le musée d’Orsay n’est pas comme les autres à mon sens : il est vaste, mais il n’est pas bondé, les collections sont bien réparties, sur 5 niveaux, mais chacune d’entre elles présente un nombre limité d’oeuvres, bien aérées. Enfin, et surtout, c’est le musée qui présente le plus de peintres symbolistes à Paris. Pour beaucoup de visiteurs, c’est la collection des Impressionnistes qui prime mais pour moi, c’est la présence d’oeuvres majeures de Gustave Moreau, Burne Jones, Puvis de Chavannes ou Maurice Denis.

Les symbolistes, dont font partie les Pré-Raphaélistes anglais, prônent le retour à l’artisanat, à l’art sur commande (à l’instar de William Morris) et à la transcendance grâce à la mythologie antique et médiévale. Utilisant la tendance réaliste contemporaine, ils allient la représentation des personnages réalistes et les sujets plus élevés. Ils ne représentent pas la nature et encore moins la nature humaine pour elles-mêmes, mais pour illustrer les élans de l’âme et faire rêver.

musée-d'orsay-1

« Le musée a pris place dans l’ancienne gare d’Orsay, un édifice construit pour l’exposition universelle de 1900. Le bâtiment est, en quelque sorte, la première « oeuvre » des collections du musée d’Orsay qui présente l’art des quelques décennies qui s’écoulent entre 1848 et 1914″.

musée-d'orsay-2

La vue depuis l’intérieur du musée, à travers l’horloge. On aperçoit le Sacré-Coeur et Montmartre.

burne-jones-roue-de-la-fortune

La roue de la fortune, par E. Burne-Jones (1883) La composition avec cette roue gigantesque est osée. J’aime les corps de Burne Jones, ce canon de 1/8e (la tête devrait représenter 1/7e du corps selon le canon de Vitruve), le dessin des drapés qu’il réussit à rendre en peinture et son inspiration mythologique. Il y a peu d’oeuvres de l’auteur à Orsay, j’ai été marquée par l’exposition organisée en 1999 dont je possède le catalogue, une merveille ! La sirène, Le roi Cophetua et la mendiante… Je lui dédierai un article pour vous le présenter !

gustave-moreau-orphee

Gustave Moreau, Orphée (1865). C’est, avec Burne Jones, mon peintre préféré. Je lui envie ses ambiances mystiques, son choix de thèmes, et sa maîtrise des couleurs, des carnations, des tissus, tout en somme ! C’était un très bon dessinateur (ses esquisses sont conservées dans sa maison natale devenue musée éponyme) et un peintre qui réalisait à la fois des morceaux sur un style « pompier » et des arrières plan violents, colorés, pleins de force. Il a l’audace de créer des scènes mythologiques qui n’existent pas, comme ce tableau où une jeune femme se recueille sur la tête du poète Orphée, dépecé par les Ménades. Une tranquillité qui invite à la réflexion.

gustave-dore-enigme

L’Enigme de Gustave Doré (1871). Connaissez-vous Gustave Doré ? Ses gravures pour illustrer la Bible, Le petit Chaperon rouge ? Lors de la guerre contre la Prusse, l’artiste était outre Manche où il a peint trois toiles sur le thème de la défaite. Ici Paris en flammes, avec au premier plan des corps et un couple, personnage ailé et Sphinx. Comme une méditation sur les origines de la guerre. Je ne connaissais pas ses peintures et elles me touchent encore davantage que ses gravures.

Je vous décrirai encore volontiers les oeuvres de Maurice Denis, de Toulouse Lautrec qui m’ont marquée. Cette visite m’a fait beaucoup de bien et je pense que mes prochaines peintures en seront inspirées ! Quel plaisir de laisser aller sa pensée, de retrouver ses connaissances, d’échanger avec d’autres personnes passionnées, de critiquer, de découvrir, de se rassasier. Mais la suite la semaine prochaine après la visite du Musée Gustave Moreau. Et vous, le symbolisme vous parle ? connaissez-vous le Musée ? Je vous souhaite bon vendredi et bon weekend !

isabelle-dessine-moi-un-prenom

8 réflexions au sujet de « Une visite au musée d’Orsay »

  • 13 mars 2015 à 11 h 48 min
    Permalink

    J’adore, même le batiment en lui-même ! Moi j’ai surtout été admirative devant le travail des sculpteurs. Je fais du modelage, j’aurais voulu faire de la sculpture sur pierre mais je n’ai pas assez de temps pour ça ! 🙂 Lorsque je vois les couleurs des peintures aussi je suis impressionnée, tant de nuances et de naturel dans les couleurs, cela nécessite un temps et un talent incroyable ! les gens ne se rendent pas toujours compte du boulot je trouve ! 🙂

    Répondre
  • 13 mars 2015 à 13 h 26 min
    Permalink

    Magnifique 😀 à rajouter sur ma carte des lieux à visiter lors d’une prochaine visite dans la capitale 😉 !

    Répondre
  • 13 mars 2015 à 15 h 49 min
    Permalink

    Pourquoi je suis si loin et je bosse…tu vas voir gustave M sans moi…..snif.

    Répondre
  • 13 mars 2015 à 16 h 01 min
    Permalink

    Très chouette article ! On sent la maîtrise de l’auteure dans ce domaine 😉
    En tout cas, cette visite m’a ravie et impressionnée par la richesse de la collection et la beauté du lieu.
    Au plaisir de remettre ça très vite.

    Répondre
  • 13 mars 2015 à 21 h 08 min
    Permalink

    Si je ne connaissais pas Orsay, ton article m’aurait donné le goût et l’envie de découvrir le lieu… et les oeuvres ! Ce musée regorge de merveilles et nous n’avions visité qu’une petite partie ! J’ai apprécié ce moment d’échanges les filles ! Un vrai régal pour l’esprit ! ^^ A refaire absolument !

    Répondre
    • 14 mars 2015 à 20 h 08 min
      Permalink

      Oh oui, à refaire, nous avons passé un excellent moment, juste comme il le fallait pour être pénétrée par chaque oeuvre de l’aile du bas, puis du mobilier. Mais on pourra recommencer ! Et quel bonheur de partager avec d’autres personnes investies d’autres connaissances !

      Répondre
  • 16 mars 2015 à 14 h 05 min
    Permalink

    merci pour tes explications très intéressantes. ça me donne envie de revoir ce musée dès que je pourrai.

    Répondre
  • 17 mars 2015 à 21 h 51 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour ce moment culturel et artistique. Je n’ai été à Paris que 3 fois (et oui, c’est possible), vu le musée d’Orsay qu’une seule fois, mais j’ai été émerveillée par le bâtiment. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.